Hippocampe : le chef d'orchestre au plus profond de notre cerveau

Hippocampe Avez-vous déjà été vide et oublié ce que vous alliez dire ? Notre cerveau regorge de données et d'informations importantes que nous avons stockées au fil des ans. Parfois, nous avons tellement d'informations que nous forçons notre cerveau à s'en débarrasser et à ignorer certaines données. La partie de la cerveau chargé de fonctions aussi importantes que la mémoire et l'apprentissage est l'hippocampe. Sans cette structure cérébrale, nous perdrions la capacité de nous souvenir et de ressentir les émotions associées aux souvenirs. Vous voulez en savoir plus? Continue de lire!

Hippocampus

Qu'est-ce que l'Hippocampe ?

L'hippocampe porte le nom de l'anatomiste Giulio Cesare Aranzio qui, au XVIe siècle, a observé que cette structure cérébrale ressemble beaucoup à un hippocampe.

Le mot hippocampe vient du grec Hippopotames (cheval) et Kampé (courbé). Dans sa découverte, cette partie de la cerveau était lié à la sens de l'odoratl et il a préconisé l'explication selon laquelle la fonction principale de l'hippocampe était de traiter les stimulations olfactives.

Cette explication a été défendue jusqu'en 1890 lorsque Vladimir Béjterev a démontré la fonction réelle de l'hippocampe en relation avec la mémoire et les processus cognitifs. It est l'une des parties les plus importantes du cerveau humain car elle est étroitement liée au fonctionnement de la mémoire et aux émotions. C'est un petit organe situé dans le lobe temporal (approximativement derrière chaque tempe), qui communique avec différentes zones du cortex cérébral dans ce qu'on appelle le "système hippocampe". C'est un petit organe de forme allongée et courbée. Dans notre cerveau, nous avons deux hippocampes, un dans chaque hémisphère (gauche et droit).

L'hippocampe est connu comme la structure principale du traitement de la mémoire.

Où est l'Hippocampe ?

Il est très bien situé, relié à différentes régions du cerveau. Il est situé dans le lobe temporal moyen.

L'hippocampe ainsi que d'autres structures cérébrales telles que l'amygdale et hypothalamus forment le système limbique et sont responsables de la gestion des réponses physiologiques les plus primitives. Ils appartiennent aux plus "anciens, profonds et primitifs" partie du cerveau, dans une partie du cerveau appelée « archicortex » (la région la plus ancienne du cerveau humain) apparue il y a des millions d'années chez nos ancêtres pour répondre à leurs besoins les plus élémentaires.

Que fait l'Hippocampe ?

Parmi ses fonctions principales sont les processus mentaux liés à consolidation de la mémoire et le processus d'apprentissage. De même que les processus associés à la régulation et à la production de états émotionnels et  perception spatiale. Comment le le cerveau apprend ?

Certaines recherches l'ont également lié au comportement inhibition, mais ces informations sont encore en phase de recherche car elles sont assez récentes.

Hippocampe et mémoire

L'hippocampe est principalement lié à la mémoire émotionnelle et à la mémoire déclarative. Il nous permet d'identifier des visages, de décrire différentes choses et d'associer les sentiments positifs ou négatifs que nous ressentons aux souvenirs des événements vécus.

Il intervient dans la formation des souvenirs épisodiques et autobiographiques des expériences que nous vivons. Le cerveau a besoin de « faire de la place » pour pouvoir stocker toutes les informations au fil des années et pour cela, il transferts le temporel souvenirs vers d'autres zones du cerveau où le stockage de la mémoire se déroule sur le long terme.

De cette façon, les souvenirs plus anciens mettent plus de temps à disparaître. Si l'hippocampe était endommagé, nous perdrions la capacité d'apprendre et la capacité de conserver des informations en mémoire. En plus de permettre le passage de l'information dans la mémoire à long terme, il relie le contenu de la mémoire à des émotions positives ou négatives qui correspondent selon que les souvenirs sont associés à de bonnes ou de mauvaises expériences.

Il existe plusieurs types de mémoire : mémoire sémantique, mémoire visuelle, mémoire de travail, mémoire implicite, etc. Dans le cas de l'hippocampe, il intervient spécifiquement dans la mémoire déclarative (elle recouvre nos expériences personnelles et les connaissances que nous avons sur le monde), gérant les contenus qui peuvent être exprimés verbalement. Les différents types de mémoire ne sont pas gouvernés uniquement par l'hippocampe mais sont formés par d'autres cerveaux Régions. Il ne prend pas en charge tous les processus liés à la perte de mémoire mais il en couvre une bonne partie.

Hippocampe et apprentissage

Il permet l'apprentissage et la rétention d'informations puisqu'il s'agit de l'une des rares zones du cerveau qui ont une neurogenèse tout au long de la vie.

Autrement dit, il a la capacité de générer de nouveaux neurones et de nouvelles connexions entre les neurones tout au long du cycle de vie. L'apprentissage s'acquiert progressivement après de nombreux efforts et cela y est directement lié. Pour que de nouvelles informations soient consolidées dans notre cerveau, il est vital que de nouvelles connexions se forment entre les neurones. C'est pourquoi l'hippocampe a un rôle fondamental dans l'apprentissage.

curiosité: Est-il vrai que l'hippocampe des chauffeurs de taxi londoniens est plus grand ou plus développé ? Pourquoi? Les chauffeurs de taxi londoniens doivent passer un test de mémoire difficile où ils doivent mémoriser une myriade de rues et de lieux pour obtenir le permis. En l'an 2000, Maguire étudié Les chauffeurs de taxi londoniens et ont observé que l'hippocampe postérieur était plus grand. Il a également noté que la taille était directement proportionnelle au temps de travail des chauffeurs de taxi. Ceci est dû à l'effet de la formation, de l'apprentissage et de l'expérience modifie et façonne le cerveau.

La perception spatiale et sa relation avec l'hippocampe

Une autre fonction importante dans laquelle l'hippocampe se distingue est l'orientation spatiale, où il joue un rôle très important.

La perception spatiale nous aide à garder notre esprit et corps dans un espace tridimensionnel. Il nous permet de bouger et nous aide à interagir avec le monde qui nous entoure.

Il y a eu différentes études avec des souris où il est indiqué qu'il s'agit d'une zone d'importance vitale pour la capacité d'orientation et la mémoire spatiale.

Grâce à son bon fonctionnement, nous sommes capables d'accomplir des actes tels que nous guider à travers des villes que nous ne connaissons pas, etc. Cependant, les données concernant les personnes sont beaucoup plus limitées et davantage de recherches sont nécessaires.

Que se passe-t-il lorsque l'hippocampe est perturbé ?

Une blessure à l'hippocampe peut problèmes moyens générer de nouveaux souvenirs. Un lésion cérébrale peut causer amnésie antérograde, affectant des mémoires spécifiques mais laissant intactes les compétences ou les capacités d'apprentissage.

Les lésions peuvent provoquer une amnésie antérograde ou rétrograde. La mémoire non déclarative resterait intacte et indemne. Par exemple, une personne atteinte d'une blessure à l'hippocampe peut apprendre à faire du vélo après la blessure, mais elle ne se souviendra pas d'avoir jamais vu un vélo. Autrement dit, une personne dont l'hippocampe est endommagé peut continuer à acquérir des compétences mais ne se souvient pas du processus.

L'amnésie antérograde est la perte de mémoire qui affecte les événements survenus après la blessure. Amnésie rétrograde, d'autre part, affecte l'oubli généré avant la blessure.

À ce stade, vous vous demanderez pourquoi l'hippocampe est endommagé lorsqu'il y a des cas d'amnésie. C'est simple, cette partie du cerveau agit comme une passerelle vers les schémas cérébraux qui retiennent sporadiquement les événements jusqu'à ce qu'ils passent au lobe frontal. On pourrait dire que l'hippocampe est la clé de la consolidation de la mémoire, transformant la mémoire à court terme en mémoire à long terme. Si cette porte d'accès est endommagée et que vous ne pouvez pas sauvegarder les informations, il ne sera pas possible de produire des souvenirs à plus long terme. En plus de perdre la capacité de se souvenir, lorsque des blessures ou des dommages à l'hippocampe se produisent, vous pouvez perdre la capacité de ressentir les émotions associées à de tels souvenirs, car vous ne pourriez pas relier les souvenirs aux émotions qui les évoquent.

Pourquoi l'Hippocampe peut-il être endommagé ?

La plupart des altérations qui peuvent survenir dans l'hippocampe sont produites à la suite du vieillissement et des maladies neurodégénératives, du stress, des accidents vasculaires cérébraux, épilepsie, anévrismes, encéphalite, schizophrénie.

Vieillissement et démences

Dans le vieillissement en général et les démences telles que La maladie d'Alzheimer en particulier, l'hippocampe est l'une des zones qui a été précédemment endommagée, altérant la capacité de former de nouveaux souvenirs ou la capacité de se rappeler des informations autobiographiques plus ou moins récentes. Les problèmes de mémoire, dans ce cas, sont associés à la mort des neurones de l'hippocampe.

La plupart d'entre nous connaissent quelqu'un qui a souffert ou souffre d'une sorte de démence et a subi des pertes de mémoire. Il est curieux de voir comment les souvenirs qui restent sont des souvenirs d'enfance ou les souvenirs les plus anciens. Vous vous demandez peut-être pourquoi cela se produit si l'hippocampe est censé être endommagé.

Eh bien, même s'il est gravement endommagé (que ce soit par démence ou tout autre type de la maladie), les souvenirs les plus courants sont les plus anciens et ils sont aussi les plus pertinents pour la vie de la personne. En effet, au fil du temps, ces souvenirs sont « devenus indépendants » de l'hippocampe pour faire partie d'autres structures liées à la mémoire à long terme.

Hippocampe et stress

Cette région du le cerveau est très vulnérable aux périodes de stress car il inhibe et atrophie les neurones de cette structure.

Avez-vous remarqué que lorsque nous sommes très stressés et que nous avons un milliard de choses à faire, nous nous sentons parfois oublieux ?

Le stress et plus particulièrement cortisol (un type d'hormone qui est libérée en réponse à des moments stressants) endommager notre structures cérébrales provoquant parfois mort neuronale. C'est pourquoi il est fondamental que nous apprenions à rester calmes et à gérer nos émotions pour que notre hippocampe reste fort et continue à exercer ses fonctions de manière optimale.

Pour en savoir plus, regardez la vidéo suivante.

Si vous aimez ce sujet super intéressant sur la mémoire, je vous conseille de regarder le film « Memento ». Je vais laisser la bande-annonce ici pour que vous puissiez voir de quoi il s'agit.

Si vous avez aimé cet article, laissez votre commentaire ci-dessous. Je serai ravie de le lire et de répondre à vos questions :).

Cet article est à l'origine en espagnol écrit par Mairena Vázquez, traduit par Alejandra Salazar.