15 Clés pour améliorer votre intelligence émotionnelle : un guide indispensable

 

Pouvons-nous développer et/ou améliorer notre intelligence émotionnelle, ou est-elle configurée par notre équipage génétique ? Autocontrôle, persévérance, empathie, confiance, motivation, enthousiasme… Ces qualités nous sont-elles données à la naissance ou peuvent-elles être apprises voir même perfectionnées durant notre vie ? Découvrez 15 conseils qui vous aideront à développer et à améliorer votre intelligence émotionnelle.

On entend toujours plus parler de ça, mais savez-vous réellement ce qu’est l’intelligence émotionnelle ? L’intelligence émotionnelle peut se définir comme la capacité que nous avons en tant qu’être humain de comprendre et de gérer efficacement nos propres émotions ainsi que celles des autres. C’est une caractéristique spécialement humaine. À la différence de notre quotient intellectuel (qui reste relativement stable tout au long de notre vie) le quotient émotionnel est modulable. C’est à dire que vous pouvez le développer ou l’améliorer si vous utilisez la méthode adéquate.

Voici 15 stratégies (incluant les idées de Dan Bobinski) qui peuvent vous aider à améliorer votre intelligence émotionnelle. Développez votre intelligence émotionnelle et profitez d’une vie plus plaisante et plus heureuse !

Améliorer votre intelligence émotionnelle

Améliorer votre intelligence émotionnelle

15 stratégies pour améliorer votre intelligence émotionnelle :

Au jour d’aujourd’hui, les entreprises ne font plus seulement attention aux bons curriculums. Il est de plus en plus valorisé d’avoir des aptitudes sociales et des habilités relationnelles. Cela devient vital que nous apprenions à nous connaitre, grâce à certaines stratégies qui nous permettent de réguler nos émotions :

1- Arrêtez de juger les choses comme “bonnes” ou “mauvaises”

Nous tendons tous à juger les gens sur la base de nos propres idéologies ou codes moraux. De cette façon, nous considérons ceux qui sortent de nos schémas de penser au mieux comme inappropriés, et au pire comme amorales. Les personnes sont différentes, et c’est là que se trouve toute la beauté de l’être humain. L’empathie est essentielle. Rappelez-vous que vous ne pouvez juger personne sans premièrement vous être mis à sa place.

Apprendre à libérer nos pensées du dogme du bien et du mal nous aide à avoir une vision plus riche des personnes qui nous entourent.

2- Ne confondez pas différent avec difficile

Nous associons le différent avec le difficile (cela, normalement, est dû aux schémas d’enseignements que nous avons vécu tout au long de notre vie) mais cela ne devrait pas être ainsi. Le différent peut être un défi, peut être excitant, mais pas forcément compliqué. Le mot difficile inclut une connotation négative qui peut nous faire avoir peur de sortir de notre zone de confort et d’apprendre de nouvelles choses. Travaillez votre esprit pour qu’il soit flexible, et essayez de ne pas vous imposer de barrière pour penser librement. Rappelez-vous que nous sommes ce que nous pensons.

3- Identifiez vos forces et vos faiblesses

Nous avons tous des forces et des faiblesses. Ce qui est intéressant est que chaque force est associée à une faiblesse, et chaque faiblesse à une force. Choisissez à quel extrême vous voulez prêter attention. L’auto-compensation nous fait une légère faveur. Utilisez vos forces et apprenez de vos faiblesses.

4- Intériorisez que toutes les personnalités s’additionnent

Dans un travail en équipe, dans un groupe d’amis, en famille, toutes les personnalités s’additionnent au groupe. Si vous apprenez à identifier les forces des autres, vous aurez une vision plus complète et plus riche de gens qui vous entourent. De la même façon, si vous identifiez leurs faiblesses, vous pourrez plus facilement accéder à leurs forces. Tout s’additionne.

5- Affrontez vos émotions négatives

Abordez vos sentiments négatifs comme la colère, la déception, la frustration… en y faisant face, avec résolution et sans vous victimiser. Les éviter afin de ne pas y penser vous fera du mal sur le long terme.

6- Gardez votre calme

Face aux situations dans lesquelles vous vous sentez débordé ou à la limite de vos forces, arrêtez-vous. Soyez conscient de ce que vous ressentez à chaque instant. Apprenez à écouter votre corps, et à le respecter.

7- Cherchez à comprendre vos forces

Cela demande un effort constant de chercher à comprendre nos forces et d’essayer de les développer. Ça ne vient pas tout seul. Les développer deviendra de plus en plus naturelle avec le temps, mais avant cela, il est indispensable de savoir reconnaître vos forces.

8- Trouvez le moyen d’être plus efficace

Vous n’arriverez jamais à être plus efficace si vous souhaitez que les autres personnes empiètent sur votre champ d’action.

9- Soyez assertif pour développer votre intelligence émotionnelle

L’assertivité est la manière la plus efficace de gérer les conflits. Ne la confondez pas avec la passivité ou l’évitement. L’assertivité est une forme de vie que vous pouvez mettre en pratique pour mieux gérer les situations de confrontation. Apprenez à dire “non” d’une manière assertive et établissez vos priorités.

Un petit truc : utilisez la technique XYZ : “je me sens X quand tu fais Y dans Z”.

10- Demandez pour augmenter votre intelligence émotionnelle

Face au doute, demandez. Ne supposez pas les intentions des autres, ou leurs sentiments. Ce concept est vital pour le travail en équipe. Les personnes intelligentes sont curieuses, elles ont le désir d’apprendre et ne considèrent rien comme acquit. Les enfants possèdent cette capacité, que malheureusement les adultes perdent avec le temps. Dès-enterrez votre curiosité pour le monde qui vous entoure.

11- Mesurez l’importance de vos objectifs personnels

Si vous placez en premier vos objectifs personnels avant ceux du groupe, vous créez une division de laquelle il sera difficile d’obtenir de bons résultats. Parfois, il faut savoir céder pour gagner. Pensez aux résultats généraux et soyez plus généreux.

12- Efficacité VS rapidité

L’efficacité c’est faire les choses bien, la rapidité c’est les faire vite.

Paradoxalement quand nous travaillons en groupe, le plus efficace n’est pas toujours le plus rapide. Prenez votre temps, et respectez que les autres en face de même.

13- Exprimez vos émotions pour améliorer votre intelligence émotionnelle

Cela parait facile à comprendre, mais c’est peut-être l’aspect où les gens se trompent le plus. Exprimez vos émotions ne signifie pas être désagréable, ou déconsidéré avec les autres. Il s’agit de savoir les exprimer de manière constructives, tant les positives que les négatives.

La majorité des relations amoureuses échouent à cause des erreurs dans l’expression des émotions.

Améliorer votre intelligence émotionnelle

Comment améliorer votre intelligence émotionnelle

14- Décodez correctement les signes sociaux

Nous avons tendance à juger les conduites des autres (souvenez-vous du premier conseil). Face à un comportement, par exemple un appel téléphonique auquel on ne vous répond pas, vous pouvez avoir diverses interprétations. Vous pouvez penser que la personne ne souhaite pas parler avec vous, ou au contraire, qu’elle est occupée et qu’elle vous rappellera dès que possible. Si vous apprenez à dépersonnaliser les actions des autres, vous éviterez les malentendus.

15- Le plus important : impliquez-vous à fond !

L’effort et la constance sont fondamentaux pour réaliser ces changements dans votre vie et les incorporer de façon permanente. Une chose est de les comprendre, une autre de les accepter comme notre nouvelle façon d’être…

Rappelez-vous que le chemin le plus long peut être les 45 centimètres qui séparent votre esprit de votre cœur…

Pour terminer, voici un petit court métrage animé qui vous aidera à comprendre à quoi sert l’empathie (pas la sympathie) pour connecter avec les autres, et vous aidera à comprendre l’importance de l’intelligence émotionnelle afin de comprendre réellement nos sentiments.

 

Merci beaucoup de nous avoir lu, nous espérons que cet article vous aura plus et surtout qu’il vous aura été utile pour augmenter votre intelligence émotionnelle. N’hésitez pas à partager vos expériences personnels, vos commentaires et vos questions sur le sujet plus bas, nous serons enchantés d’y répondre. 🙂

 

“Source : Cristina Martinez de Toda, psychologue de Cognifit spécialisée en neuropsychologie et en neuroscience appliquée à l’éducation.”

Rédacteur spécialisé du domaine médical et de la santé. Passionné de psychologie, de philosophie ainsi que de neuroscience.
Toujours à la recherche de nouvelles sources et de nouvelles tendances, dans le but d’inspirer le publique et de le guider vers de nouvelles méthodes ou théories pour l’aider à améliorer son quotidien.

This post is also available in: Espagnol