Traitement de l’autisme de type Rett et musicothérapie

 

Le syndrome de Rett, ou autisme de type Rett, est une variété d’autisme infantile qui affecte généralement les petites filles, et qui est inclus dans le groupe des maladies rares. Les petites filles qui souffrent de cette maladie naissent sans que celle-ci se manifeste et grandissent normalement pendant un an. Une fois un an passé, elles expérimentent un processus de régression et perdent petit à petit toutes les habilités qu’elles avaient développés jusque-là : la coordination, le langage, etc… Nous avons déjà parler des bienfaits de la peinture chez les enfants autistes, dans le cas de la musique, ses bienfaits pour les enfants autistes ont été prouvés en ce qui concerne l’autisme de type Rett, et cela peut s’avérer très utile pour permettre à ces petites filles de récupérer leurs habilités perdus.

Autisme de type Rett

Andreas Rett, le neuropédiatre qui a découvert ce type d’autisme en 1965, s’est rendu compte que le centre musical dans le cerveau est une partie primitive de l’esprit qui reste intact chez les petites filles qui souffrent de ce syndrome. Beaucoup des patientes s’intéressent à la musique et aux sons, ce qui a rendu commun l’utilisation de la musicothérapie pour traiter l’autisme de type Rett.

La musicothérapie comme traitement pour l’autisme de type Rett

Le premier pas de ce type de thérapie est de consolider un lien avec la patiente grâce à une ambiance qui génère la confiance et qui la fait se sentir à l’aise. Il est important d’apprendre à reconnaître les schémas de communication de la patiente, afin de pouvoir établir un dialogue efficace avec le langage non-verbal. Les petites filles qui souffrent de cette maladie peuvent avoir un temps de réponse retardé et il faut alors savoir attendre afin d’identifier la réponse et que la petite fille se sente comprise.

La musicothérapie est également utilisée dans ce genre de cas pour faciliter la communication avec les patientes. Grâce à la musique, l’attention de la patiente est captée et cela la motive à communiquer, on obtient alors sa collaboration avec les professionnels qui sont en train de la traiter.

La psychologue et musicothérapeute Mónica Muñoz parle du rôle que joue la musicothérapie dans la communication avec les autistes : “Nous sommes conscients qu’il s’agit d’une thérapie complémentaire et nous ne soignons pas grâce à la musicothérapie, mais que cela amène une amélioration de la qualité de vie de ces personnes. C’est ça l’objectif fondamental de la musicothérapie, grâce à un traitement qui utilise la communication non-verbale (si fondamental pour le traitement de l’autisme par exemple) afin d’ouvrir et d’augmenter les canaux de communication. À partir de là, c’est à la famille de choisir si elle veut impliquer son enfant dans une thérapie qui favorisera sa communication et de cette façon améliorera sa qualité de vie et ses possibilités de réhabilitations.”

On peut commencer cette thérapie avec des instruments de percussion comme un tambour, et ensuite avancer à d’autres instruments plus complexes comme la guitare et le clavier. Les schémas rythmiques aident à entraîner leur coordination et à la contrôler. Cela sert également à donner une structure et un rythme aux mots et stimule la communication.

Pour développer le langage, les patientes chantent des mots avec diverses variations de sons, le spécialiste peut également chanter une mélodie afin que la petite fille soit encouragée à l’imiter, en produisant des sons graves et des aiguës, en modulant le son de la voix pour imiter le son de la chanson. De cette manière, la capacité de des patientes à reproduire un son se développe et elles peuvent récupérer dans la mesure du possible leur capacité de parler.

“Depuis la musicothérapie nous travaillons fondamentalement pour que le patient ait un espace d’expression libre, qui lui permette de communiquer ce qu’il ressent. Nous ne recherchons pas la mécanisation d’un comportement, ce que nous recherchons est qu’à travers l’utilisation des expressions corporelles et sonores non-verbales se développe un lien, à travers lequel nous pouvons améliorer la capacité expressive, la communication et ainsi éviter l’isolement.” Conclut la psychologue.

 

Merci beaucoup de nous avoir lu, nous espérons que cet article vous aura plus et surtout qu’il vous aura été utile pour découvrir l’autisme de type Rett et son traitement de musicothérapie. N’hésitez pas à laisser vos commentaires et vos questions sur le sujet plus bas, nous serons enchantés d’y répondre. 🙂

 

“Source : Borja Echeverría, rédacteur de Cognifit, expert en contenus médicaux et de santé.”

Rédacteur spécialisé du domaine médical et de la santé. Passionné de psychologie, de philosophie ainsi que de neuroscience.
Toujours à la recherche de nouvelles sources et de nouvelles tendances, dans le but d’inspirer le publique et de le guider vers de nouvelles méthodes ou théories pour l’aider à améliorer son quotidien.

This post is also available in: Espagnol