Causes de l’Ictus : 16 facteurs de risque qui peuvent provoquer une attaque cérébrale

 Quelles sont les causes de l’ictus ? Peut-on prévenir l’ictus ? Certains facteurs de risque ne peuvent pas être modifié, mais l’on peut agir sur d’autres comme l’obésité, l’hypertension, le cholestérol, la consommation de tabac, le stress, etc… Découvrez dans cet article les 16 principales causes qui peuvent provoquer un ictus, afin que vous puissiez agir sur celles qui sont améliorables !

Causes de l'ictus
Causes de l’ictus : quels sont les facteurs de risque qui peuvent causer une attaque cérébrale

Facteurs de risque et causes de l’ictus

1. L’âge est un facteur de risque

Le risque de souffrir d’un ictus augmente avec l’âge de façon conséquente à partir de 60 ans. C’est pour cela que nous devons prendre soin de nous tout au long de notre vie afin d’arriver à la vieillesse en bonne santé, aussi bien d’un point de vue cognitif que d’un point de vue physique. De plus, il est important de ne pas tomber dans un style de vie sédentaire une fois que nous avons atteint la vieillesse. L’exercice est l’une des meilleures protections pour éviter de souffrir d’un ictus.

2. Le genre : le risque est plus élevé chez les hommes

Il semblerait que les hommes souffrent généralement plus d’ictus que les femmes.

3. Les antécédents familiaux

Si vous avez déjà souffert d’un ictus ou si quelqu’un de votre famille a souffert d’un ictus par le passé, vous avez des prédispositions plus élevées de souffrir d’un ictus.

4. L’hypertension artérielle

Le risque de souffrir d’un ictus augmente si votre tension artérielle est trop élevée, que ce soit pour la systole (maxima) ou pour la diastole (minima). Il est important que les personnes de plus de 55 ans surveillent leur pression artérielle régulièrement.

5. Maladies cardiaques

Souffrir d’une maladie cardiaque comme la fibrillation auriculaire, la myocardiopathie, etc… augmente le risque de souffrir d’un ictus.

6. La consommation de tabac est un important facteur de risque de l’ictus

Consommer du tabac avance l’apparition de l’ictus autour des 45 ans. Si nous y ajoutons une maladie cardiaque, le risque de souffrir d’un ictus augmente considérablement.

7. Les régimes riches en sel et en gras

Des niveaux de cholestérol et de triglycéride élevés ainsi qu’une forte consommation de sel augmente la probabilité de souffrir d’un ictus, dû à l’obstruction des vaisseaux sanguins.

8. Le diabète augmente le risque de souffrir d’un ictus

Le diabète augmente le risque de souffrir de beaucoup de maladies, parmi elles se trouve l’ictus. Cela est dû à l’obstruction des vaisseaux sanguins. Jusqu’à 20% des personnes qui ont souffert d’un ictus sont diabétiques. Mais si un traitement contre le diabète est mis en place et suivit par le patient, les personnes diabétiques auront alors moins de risques de souffrir d’un ictus que si aucun traitement n’est mis en place.

9. L’obésité

Comme nous l’avons mentionné plus haut, des niveaux élevés de gras provoquent une obstruction des vaisseaux sanguins, ce qui réduit le flux du sang dans notre corps. L’importance de suivre un régime sain est fondamentale, car en plus de réduire la probabilité de souffrir d’un ictus, cela peut aider à prévenir un grand nombre de maladies. Nous avons déjà souvent entendu les médecins nous dire à quel point il est important de bien manger, et d’avoir dès l’enfance des habitudes de vie saines, en commençant par notre régime alimentaire.

10. L’alcool

La consommation d’alcool de manière excessive est un des facteurs de risque qui peut provoquer un ictus.

11. Les traitements contraceptifs oraux

Ces traitements ne contiennent actuellement plus de hauts niveaux d’œstrogène comme par le passé. Il existe pourtant des preuves qu’associé à d’autres facteurs de risque comme la consommation de tabac ou souffrir d’une maladie cardiaque, cela augmenterait la probabilité de souffrir d’un ictus.

12. La vide sédentaire

Le pire ennemi que nous puissions avoir est de ne pas réaliser d’exercice. Aucune excuse n’est valable quand il s’agit de faire un peu d’exercice quotidiennement. Il suffit de 30 minutes par jour pour réduire considérablement le risque de souffrir d’un ictus. Cela vaut la peine de se forcer un peu, n’est pas ?

13. Le stress chronique

Une étude menée par des neurologues espagnoles assure que le stress continu augmente le risque de souffrir d’un ictus.

14. Les troubles du sommeil

L’apnée du sommeil est un trouble commun qui se caractérise par une pause dans la respiration de la personne pendant son sommeil. Souffrir de ce trouble augmente les probabilités de souffrir d’une attaque cérébrale.

15. La consommation de drogues

La consommation de drogues comme la cocaïne et les amphétamines augmente le risque de souffrir d’un ictus.

16. Les migraines

Ces dernières années, il a été démontré que le fait de souffrir de migraine est un facteur de risque cardiovasculaire, qui augmente le risque de souffrir d’un ictus.

“Source : Noemi Vega Ruiz, psychologue clinique de Cognifit, spécialisée en neuropsychologie cognitive et en réhabilitation cognitive.”

This post is also available in: Espagnol Allemand