Comment augmenter votre moral ? 10 trucs pour améliorer votre quotidien

Souvent, notre moral n’est aussi bon que ce que l’on voudrait. Beaucoup de situations que nous vivons au quotidien surchargent notre cerveau, ce qui génère du stress, de la fatigue et de la mauvaise humeur. Notre moral dépend beaucoup de nos actions et de nos habitudes. Il est important de prendre soin de notre morale, car notre bienêtre dépend en grande partie de celui-ci. Pour les jours de moins bien et les moments de déprimes, voici 10 conseils qui vous aideront à augmenter votre moral.

Augmenter votre moral

Comment augmenter votre moral ?

 1. Prenez soin de vous !

Tout au long de cet article, nous verrons différents conseils pour augmenter votre moral. Mais celui-ci est peut-être le plus évident et le plus important : prenez soin de vous ! Il est important que vous preniez soin de vous autant physiquement qu’émotionnellement. L’esprit et le corps ont une relation bidirectionnelle et symbiotique, ne pas y faire attention peut avoir des effets très négatifs. Un corps mal entretenu se traduit en un esprit plus fatigué et moins éveillé.

Un changement d’habitudes peut être le premier pas pour engendrer un changement dans notre tête.

2. Faites du sport pour augmenter votre moral

Faire du sport est une bonne forme d’augmenter votre moral. Toute activité physique est bonne, et pas uniquement pour notre corps, mais également pour notre esprit. En général, les personnes qui pratique régulièrement un type d’activité physique ont souvent un moral plus élevé que les autres.

Peut-être que se mettre au sport est un moyen qui portera ses fruits seulement sur le long terme, mais par contre cela s’avère très efficace. Faire du sport améliore votre santé, ce qui se répercute sur votre état d’esprit. Cela augmentera vos prédispositions à établir de nouvelles relations sociales, occupe votre esprit et vous rendra plus optimiste. De plus, les pensées positives produisent de l’endorphine, ce qui libère les tensions.

Il se peut que cela ne paraisse pas une idée très appétissante dans un premier temps, surtout si vous ne pratiquer pas avec régularité, mais c’est un objectif qui vous aidera à améliorer votre santé physique et mentale.

3. Appelez un ami peut vous aider à augmenter votre moral

Quelque chose de très recommandable si vous n’avez pas le moral est d’appeler un ami. De nombreuses corrélations entre le bienêtre et le contact avec d’autres personnes ont été découvertes. Une vie sociale bien remplie et de « qualité » est une médecine contre le mal-être psychologique. Le contact et le soutien social apporte une grande aide, car cela favorise les sentiments d’auto-acceptation grâce aux liens que vous avez avec les autres personnes.

La solitude se converti en ennemi si vous êtes déprimé, il est donc préférable dans ces situations de chercher une bonne compagnie.

estado de ánimo

Comment augmenter votre moral ? Les amis sont un soutien important

4. Dormez bien

Peut-être que le fait de bien dormir ne solutionne pas vos problèmes ni n’améliore pas votre moral. Il est pourtant vrai que ne pas faire attention à vos heures de sommeils peut avoir de graves conséquences. Même si chaque personne a besoin d’une quantité de sommeil différente, il est démontré que sortir de la moyenne de 7-8 heures de sommeil nous conduit au mal-être. Beaucoup de situations de note quotidien réduisent notre temps de repos, et même si cela ne semble pas avoir de conséquences à première vue, le manque de sommeil plombe notre état physique et mental.

Une étude nommée « Sommeil et qualité de vie » de l’Université de Grenade révèle les conséquences d’un manque de sommeil. Un repos insuffisant peut provoquer une plus grande probabilité de développer des troubles dépressifs et d’anxiété, voir même de souffrir d’un plus grand nombre d’accidents.

5. Analysez votre problème

Dans beaucoup de cas, nous ne savons même pas ce qui nous arrive. Ces situations où l’on se retrouve avachi sur le canapé sans aucune motivation pour rien. Découvrir la source du problème est le premier pas fondamental pour y remédier. Bien que cela paraisse évident, il nous arrive souvent de ne pas faire l’effort de le faire.

Afin d’arriver à un bienêtre psychologique et de pouvoir augmenter votre moral, il est important de trouver un point d’équilibre entre vos nécessités externes et vos motivations internes (ce que vous voulez). Souvent, nous attribuons une mauvaise situation à un facteur externe, alors qu’en réalité ce qui ne va pas se trouve dans notre tête.

Comme dit le proverbe : « le plus heureux n’est pas celui qui possède le plus, mais celui qui nécessite le moins ». Comme nous le verrons dans un des paragraphes suivants, une mauvaise gestion de nos ambitions peut nous provoquer du stress, ce qui est très mauvais pour notre moral.

6. Il y a des gens meilleurs et d’autres pires que vous. Choisissez avec qui vous passer votre temps.

Bien que cela ne soit pas très joli, il est vrai que la comparaison sociale est un élément crucial pour la constitution de notre personnalité, de notre estime de nous-mêmes et pour notre moral. En général, nous nous comparons souvent inconsciemment avec des gens qui nous sont inférieurs afin de réaffirmer nos actions (une sorte tape dans le dos fictive qui nous fait dire que nous « allons bien »). Mais parfois, à cause d’un moral bas, nous posons nos yeux où nous ne devrions pas. Une comparaison avec des personnes meilleures que nous pour nous frustrer, et par conséquent, nous déprimer et empirer notre moral.

Il ne faut pourtant pas se frustrer s’il y a des gens meilleurs que nous, il y en aura toujours, tout comme il y aura toujours certaines personnes moins bonnes que vous. Comme vous l’explique le paragraphe suivant, il faut savoir gérer ses objectifs personnels.

7. Gérer vos objectifs personnels afin d’augmenter votre moral

En relation avec le paragraphe précédent, souvent notre moral empire à cause du stress et de la frustration. Ces deux compagnons sont si habituels et apparaissent si souvent que l’on même peut ne plus s’en rendre compte. Souvent, c’est dû au fait d’essayer d’atteindre un but trop difficile en trop peu de temps. Un exemple courant sont les personnes qui dépriment en faisant un régime et en ne voyant pas de résultat la première semaine.

Si vous vous sentez mal, ou avec le moral dans les chaussettes, pensez à ce que vous êtes en train de faire et aux objectifs que vous vous êtes fixés, et donnez-vous du temps et de l’espace à vous-même, tout en baissant un peu vos exigences. Parfois, nous sommes trop dures avec nous-mêmes.

“Les personnes le plus satisfaites dans leur vie sont celles qui ont des projets et des buts plus atteignables sur le court et le moyen terme, ce qui leur permet d’obtenir la gratification plus immédiate”.

Soyez attentifs aux objectifs que vous vous fixez et revoyez-les à la baisse si nécessaire.

8. Écoutez de la musique pour augmenter votre moral

Cela peut paraître banal, mais il est avéré que la musique agit sur votre esprit à un niveau émotionnel profond. Selon une étude de l’Université de Murcie, la musique en général « nous conduit à une ré-harmonisation de notre moral et de nos sentiments ».

La musique est capable de réveiller en nous un état d’esprit déterminé et a une incidence énorme sur notre cerveau. D’un côté, nous associons souvent la musique avec une émotion qui lui est propre, de la même façon qu’en certaines occasions où nous sommes heureux nous accompagnons le moment en mettant une certaine musique. Cette association donne à la musique un pouvoir de générer une émotion avec laquelle elle a été associée. D’un autre côté, différents composants de la musique comme le rythme, le ton ou la mélodie agissent directement sur nous sans aucune nécessité d’association préalable. Cela permet de réduire l’anxiété, la fréquence cardiaque, nous aide à nous relaxer, etc…

Ce qu’un peu de musique peut arriver à faire à l’intérieur de notre tête est assez incroyable.

9. Nourritures qui augmente le moral

Augmenter votre moral

Certains aliments peuvent augmenter votre moral

Ne vous y trompez pas. Un mauvais moment ne se solutionne pas en « mangeant pour manger ». Manger compulsivement est, avant tout, néfaste pour notre corps et pour notre esprit. De plus, cette association entre le moral et la nourriture peut provoquer des troubles alimentaires comme la boulimie, l’anorexie, etc…

Par contre, il existe certains aliments qui, grâce à leurs propriétés, agissent directement sur notre moral :

  • Le chocolat : les ingrédients variés de cet aliment nous proportionnent de nombreux bienfaits. Le chocolat augmente les niveaux de sérotonine (l’hormone du bonheur), a un effet stimulant sur l’organisme, sert d’analgésique naturel, potentialise notre rendement et stimule la circulation. De plus, cela n’est pas pour rien qu’on l’appel la drogue de l’amour, car il produit cette hormone, qui est uniquement produite lors d’un état d’excitation.
  • Les bananes : leur grand qualité nutritionnelle apport une montée d’énergie à notre corps, en plus d’augmenter les niveaux de sérotonine comme le chocolat et d’encourager un état d’esprit positif.

Il existe beaucoup d’autres aliments qui peuvent augmenter le moral (par exemple l’ananas).

10. Manger mal empire notre moral

Comme nous vous avons mentionné certains aliments qui peuvent vous aider à augmenter votre moral. Il convient maintenant de vous nommer également ceux qui peuvent le faire baisser.

Tous les aliments pré cuisinés avec de taux de graisses saturées élevés inhibe la production de dopamine dans le cerveau (le moteur de notre organisme).

La nourriture « fast-food » est également fatals pour notre corps et notre esprit, principalement dû au fait qu’elle contient des graisses saturées. Entre autres choses, elle nous rend fatigué et en inhibant la production de dopamine, nous rendant plus difficile d’éprouver du plaisir.

Une étude sur les aliments dirigée par l’Université National Autonome du Mexique propose des régimes et des aliments spécifiques à notre moral.

La qualité des aliments que nous ingérons répercute sur la qualité de notre organisme.

« Source : Mario De Vicente, rédacteur de CogniFit spécialisé en psychologie sociale et en neuropsychologie. »

 

 

 

This post is also available in: Espagnol Allemand Russe