Votre enfant est triste et vous ne savez pas quoi faire ? Découvrez comment prendre soin d’un enfant dépressif

 

La dépression chez les enfants est un thème assez compliqué car contrairement aux adultes, les enfants déprimés ne savant pas comment exprimer ce qu’ils ressentent avec des mots, ni ne peuvent nous dire les motifs qui font qu’ils se sentent ainsi. Nous avons déjà parlé des symptômes de la dépression chez les adolescents et comment savoir si un enfant est déprimé, nous allons maintenant voir comment prendre soin d’un enfant qui souffre de dépression, afin que vous sachiez quoi faire si vous identifiez ce trouble chez votre enfant. Voici quelques directives à suivre pour prendre soin d’un enfant dépressif.

Prendre soin d'un enfant dépressif

Prendre soin d’un enfant dépressif

Comment prendre soin d’un enfant dépressif

Pour commencer, consultez un médecin spécialiste afin vous donne un diagnostic de ce qui arrive à votre enfant. Parfois, indépendamment de l’intensité de la dépression, un traitement pharmacologique peut être nécessaire pour soigner l’enfant.

Il est très important que l’enfant se sente soutenu et aimé en tout temps. Vous devez être spécialement attentif à lui et à ses progrès afin de détecter si une rechute s’approche pour pouvoir réagir le plus vite possible. De plus, les enfants qui passent par cet état subissent une forte baisse de leur estime personnelle, c’est pourquoi il est nécessaire de leur donner beaucoup d’affection et de passer le maximum de temps avec : jouez avec lui, aidez-le a faire ses devoirs, demandez qu’il vous aide à faire la cuisine ou à faire les tâches ménagères, etc…

Allez parler avec ses professeurs de temps en temps afin de vous maintenir informé de son comportement à l’école. Les enfants déprimés ont tendance à s’isoler et à éviter le contact avec leurs compagnons de classe. En plus, ils ont souvent des problèmes avec leurs études. Vous ne pouvez pas savoir comment se comporte votre enfant à l’école, il est donc nécessaire de connaitre le point de vue de ses professeurs.

Les enfants qui souffrent de dépression montrent souvent du désintérêt pour les activités qui leurs plaisaient auparavant, il est donc conseillé de motiver votre enfant à reprendre ces activités ainsi qu’à en essayer de nouvelles. Vous pouvez aller jouer au parc, aller au cinéma… Il est préférable de faire quelque chose que vous pouvez faire en famille.

Prendre soin d'un enfant dépressif

Prendre soin d’un enfant dépressif

Essayez de maintenir la routine de l’enfant, car cela l’aidera à combattre la dépression. Les enfants dépressifs expérimentent une grande instabilité émotionnelle, une routine fera que votre enfant se sente plus sûr et plus stable. Essayez d’éviter les changements brusques, et si vous devez faire quelque chose qui le sortira de sa routine avisez-le à l’avance pour qu’il puisse s’y préparer. Gardez également ses routines de sommeil et de repas.

La santé mentale est aussi liée au fait d’avoir un régime sain, un bon sommeil, faire de l’exercice et avoir des relations interpersonnelles positives aussi bien à la maison qu’à l’extérieur. Évitez que votre enfant ne soit assis toute la journée devant un écran et motivez-le à faire des activités physiques qui l’aideront à entrer en relation avec d’autres enfants.

Parler avec l’enfant pour savoir comment il se sent et ce qui lui arrivent, à la maison et à l’extérieur, est quelque chose de vital pour l’aider à extérioriser ce qu’il ressent afin qu’il puisse surmonter sa dépression. Il est important de savoir si l’enfant souffre d’intimidation ou d’autres problèmes à l’école, car il s’agit de la principale raison de problème de santé mentale chez les enfants. Les difficultés à surpasser une perte peut aussi être la cause de son état. Dans les deux cas, le dialogue aide énormément, surtout si c’est avec un spécialiste.

Informez les gens autour de vous de ce qui arrive à votre enfant. Celui-ci n’invente pas ses symptômes. Ses colères sont dues à la dépression, et non comme certains pourraient le croire à un caprice. La dépression est un problème sérieux et il est nécessaire de la traiter. Connaitre vos antécédents familiaux de dépression peut également se révéler utile afin de mieux comprendre ce par quoi votre enfant est en train de passer.

Pour finir, vous devez être très attentif au fait que votre enfant suive le traitement qui lui a été prescrit : assurez-vous qu’il aille en thérapie et qu’il prenne ses médicaments, dans le cas où on lui en aurait prescrit. Dans les cas extrêmes de dépression tenez une liste de contacts à appeler en cas d’urgence ou si les sentiments négatifs empirent. Vous devez également être attentif aux facteurs de risque de suicide : parler beaucoup de la mort, offrir ses objets personnels, parler de suicide aux autres ou sur les réseaux sociaux…

Il se peut qu’au début vous ne notiez aucun changement de morale chez votre enfant, mais avec le temps il récupérera progressivement et laissera derrière lui la dépression. Vous devez être patient et rester à ses côtés, ensemble, vous y arriverez.

Merci beaucoup de nous avoir lu, nous espérons que cet article vous aura plus et surtout qu’il vous aura été utile pour aider votre enfant à ne plus être triste. N’hésitez pas à laisser vos commentaires, à partager vos expériences personnelles et à poser vos questions sur le sujet plus bas, nous serons enchantés d’y répondre. 🙂

 

“Source : Borja Echeverría, rédacteur de Cognifit, expert en contenus médicaux et de santé.”

Rédacteur spécialisé du domaine médical et de la santé. Passionné de psychologie, de philosophie ainsi que de neuroscience.
Toujours à la recherche de nouvelles sources et de nouvelles tendances, dans le but d’inspirer le publique et de le guider vers de nouvelles méthodes ou théories pour l’aider à améliorer son quotidien.

This post is also available in: Espagnol