Problèmes de concentration : que sont-ils, quels sont leurs symptômes et leurs causes et 11 conseils

 

Nous faisons tous face à des problèmes de concentration. Le manque de concentration affecte aussi bien les enfants que les adultes. Découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur les problèmes de concentration. Que sont-ils, quels en sont les symptômes et les possibles causes, faut-il s’en préoccuper ? Nous vous proposons dans cet article 11 conseils qui pourront vous aider à résoudre vos problèmes de concentration.

Problèmes de concentration

Problèmes de concentration. Source : My SPECT study from Amen Clinic

La difficulté pour se concentrer est fréquente chez de nombreuses personnes et peut apparaître à tout âge. Cela se reflète par exemple sur les notes qu’ont les enfants à l’école, ou dans les performances professionnelles des adultes. Relations, études, travail, … la vie familiale et quotidienne est elle aussi affectée par les problèmes de concentration.  C’est pour cela qu’il faut prendre les mesures nécessaires afin d’améliorer nos niveaux de concentration lorsque ceux-ci se détériorent.

Que sont les problèmes de concentration ?

La concentration peut être définie comme la capacité de focaliser de manière efficace notre attention sur la tâche que nous sommes en train de réaliser. Une bonne concentration nous permet de bloquer certains éléments perturbateurs (un bruit qui dérange, un téléphone qui sonne, nos propres pensées qui s’égarent, etc.).

Lorsque nos niveaux de concentration sont optimaux, nous trouvons que notre travail est plus facile, que nous le réalisons plus rapidement et que nous commettons moins d’erreurs.

Les problèmes de concentration résultent de l’incapacité à focaliser son attention sur la tâche à accomplir.

Les niveaux de concentration d’une personne dépendent des facteurs suivants :

  • L’engagement ou le compromis envers la tâche
  • L’intérêt pour la tâche
  • La capacité nécessaire pour réaliser la tâche
  • L’état physique et émotionnel
  • Un environnement adéquat avec peu de distractions

Une fois ces facteurs réunis, il devient plus facile de focaliser son attention sur la stimulation choisie et de bloquer les stimulations et les pensées indésirables.

Problèmes de concentration

Problèmes de concentration

Symptômes d’une faible capacité de concentration

Problèmes de concentration chez les enfants

Les enfants n’ont pas la même capacité de concentration que les adultes, car leur cerveau ne s’est pas encore complètement développé. Les enfants, en général, ne sont pas capables de maintenir leur attention ou leur concentration pendant une heure de cours ennuyeux. Et c’est pour cela qu’ils peuvent souffrir de certains troubles. Souvent, nous exigeons trop de nos enfants. Les enfants ont besoin de jouer et d’expérimenter. Les cours doivent être dynamiques et divertissants. Ainsi, ils seront capables d’être attentifs pendant une heure entière, voire plus. Découvrez comment apprend le cerveau ainsi que l’importance de la motivation.

Si un enfant n’est pas capable de se concentrer dans la salle de classe, et n’a pas de problèmes de concentration en dehors de celle-ci, il est probable que la structure des cours qu’il reçoit et la manière d’enseigner de son professeur ne soient pas adaptées à l’âge et aux nécessités des élèves.

Un enfant a des problèmes de concentration quand :

  • Il n’arrive pas à maintenir son attention en classe.
  • Il n’arrive pas à se concentrer sur ses devoirs.
  • Il ne semble pas vous écouter quand vous lui parlez.
  • Il n’arrive pas à suivre un film.
  • Il a de la peine à se concentrer sur une activité qui lui plait.
  • Il est souvent distrait.
  • Ses jeux sont de nature déstructurée.
  • Il semble rêver éveillé en permanence.

Si tous ces symptômes sont réunis, il existe le risque que cet enfant souffre de TDAH (Troubles du Déficit de l’Attention avec Hyperactivité).

test tdah cognifit

Problèmes de concentration chez les adultes

Un adulte a des problèmes de concentration quand :

  • Il oubli régulièrement des choses. Problèmes de mémoire, que sont-ils et quand devons-nous nous en préoccuper.
  • Il n’est pas capable de réaliser une tâche durant un temps prolongé.
  • Il a des difficultés à suivre une lecture.
  • Il a la sensation d’avoir la tête embrumée.
  • Il se sent distrait quand quelqu’un lui parle.
  • Il se déconcentre facilement à cause de n’importe quoi.
  • Il prend beaucoup de temps pour finir ses tâches.

Causes des problèmes de concentration

Connaître les causes de notre manque de concentration est important, car dans certains cas le mieux est de traiter la cause principale.

  • La fatigue et le stress émotionnel peuvent causer des problèmes de concentration. Découvrez quelles sont les conséquences du stress chronique sur le cerveau.
  • Les changements hormonaux, comme ceux qui sont expérimentés pendant la ménopause ou la grossesse, peuvent affecter notre bon fonctionnement cognitif.
  • Certaines conditions psychologiques et physiques sont liées aux difficultés de concentration, comme les Troubles du Déficit de l’Attention avec Hyperactivité (TDAH).
  • Repos et sommeil déficients. Quand nous ne donnons pas à notre cerveau le repos dont il a besoin, que cela soit par manque de temps ou à cause du stress, celui-ci ne fonctionne pas bien. Les problèmes de concentration sont un des symptômes les plus patents du manque de sommeil.
  • La faim et un régime inadéquat peuvent également causer des problèmes de concentration. La faim est une sensation très désagréable que notre corps utilise pour nous avertir du fait que nous manquons de nutriments et d’énergie. Cette sensation va occuper quasiment toutes nos ressources cognitives, rendant difficile la concentration. Le manque de nutriments affecte lui aussi le bon fonctionnement du cerveau.
  • Préoccupation excessive. Il nous arrive à tous d’être préoccupés par quelque chose et de ne pas pouvoir penser à autre chose. Cela est souvent passager. Pourtant, certaines personnes souffrant d’anxiété peuvent éprouver une préoccupation excessive et continue, réduisant ainsi leur capacité de concentration. Découvrez quels sont les symptômes de l’anxiété.
  • Douleur physique. Notre concentration peut être diminuée quand nous souffrons d’une douleur physique continue, due à une blessure ou à cause d’une douleur chronique.
  • Médication et drogues. Certains médicaments peuvent provoquer une chute de la capacité de concentration. Les drogues détériorent notre fonctionnement cognitif et notre cerveau, affectant principalement l’attention.
  • L’environnement dans lequel nous évoluons peut également être préjudiciable pour notre concentration et notre attention. Si il y a beaucoup de distractions, (bruit, gens qui parlent, appareils électroniques multimédia, etc.), il est probable que nous nous distrayions et que nous perdions notre concentration.
  • Notre capacité personnelle de concentration. De la même façon que certaines personnes sont naturellement plus souples que d’autres, certaines personnes sont capables de mieux se concentrer que d’autres. Cela ne veut pas dire que la concentration ne peut pas être améliorée. Au contraire, la concentration est comme un muscle et peut également être entraînée.

Comment résoudre les problèmes de concentration ? 11 conseils

1. Vous n’avez pas besoin de compléments alimentaires pour améliorer votre santé

Certains compléments alimentaires promettent de résoudre les problèmes de mémoire, sont souvent assez chers et parfois inefficaces. Souvent ils contiennent des vitamines ou des nutriments que vous pouvez trouver facilement dans beaucoup d’autres aliments, en plus grande concentration et beaucoup moins cher. Il se peut, dans les cas les plus graves, que votre médecin vous prescrive un médicament. Ainsi, vous n’avez pas besoin de compléments alimentaires pour améliorer votre mémoire, votre concentration ou votre attention. Ce à quoi vous devez par contre être attentif est à votre régime alimentaire. Découvrez les minéraux et les vitamines qui peuvent vous aider à améliorer votre cerveau et dans quels aliments vous pouvez les trouver.

2. Utilisez CogniFit, le programme leader en évaluation et en stimulation cognitive pour les enfants et pour les adultes

La concentration est un processus cognitif qui peut être amélioré si on l’entraîne correctement. Les séries d’exercices cliniques qu’offre CogniFit sont des outils professionnels à la portée de chacun. CogniFit permet, grâce à des jeux cliniques simples qui peuvent être réalisés en ligne, d’évaluer et d’entraîner les fonctions cérébrales impliquées dans les problèmes de concentration.

L’étude de la plasticité cérébrale nous a appris que plus nous utilisons un circuit neuronal, plus celui-ci se fortifie. Et cela est applicable aux réseaux de neurones qui interviennent dans la capacité de concentration : l’attention partagée, la focalisation, la flexibilité cognitive et l’inhibition.

Le programme de stimulation cognitive de CogniFit pour les problèmes de mémoire a été créé par une équipe de scientifiquee, de neurologues et de psychologues cognitifs. Le programme évalue dans un premier temps les problèmes de concentration et des autres fonctions cognitives fondamentales de manière précise, puis en partant de ces données il offre de manière automatisée un programme complet d’entraînement cognitif personnalisé adapté à la personne. CogniFit est recommandé pour les enfants à partir de 7 ans et pour les adultes. Ce programme est accessible en ligne sur internet.

Les différents exercices interactifs se présentent sous forme de jeux cérébraux divertissants qui peuvent être réalisés depuis un ordinateur. Après chaque session, CogniFit présentera un graphique détaillé de l’évolution de l’état cognitif. Il vous suffit de vous inscrire !

Problèmes de concentration

Problèmes de concentration : suivez l’entraînement cérébral de CogniFit

3. Programmer des pauses pour réduire les problèmes de concentration

La concentration est très souvent affectée par la fatigue et la surcharge de travail mental. Mener à terme des tâches qui demandent beaucoup d’efforts mentaux, comme étudier ou travailler, nuit à la concentration si l’on ne prend pas assez de pauses. Programmer des pauses de 10 minutes chaque heure ou chaque heure et demie vous aidera à reprendre votre tâche avec des forces renouvelées. Vous pouvez utiliser ces 10 minutes pour prendre un café, vous étirer un peu, faire un tour, aller aux toilettes, etc.

4. Soyez en contact avec la nature

Se promener dans des zones vertes peut améliorer notablement nos niveaux de concentration. Dans la nature il y a moins de stimulations et moins de choses auxquelles prêter attention, ce qui calme notre esprit. Au contraire, dans les zones urbaines, il y a constamment des gens autour de nous, du trafic… ce qui nous oblige à être constamment en alerte. Être en contact avec la nature nous aide à nous relaxer et à déconnecter, améliorant notre rendement cognitif, tout comme l’affirme cette étude. C’est pour cela qu’il vous est utile d’essayer de prendre un peu de temps pour vous rendre en forêt ou dans un parc pour vous entourer de végétation.

5. Le Mindfulness améliore notre concentration

Les études ont démontré que la méditation Mindfulness améliore nos niveaux d’attention, en plus de réduire nos niveaux de stress, d’anxiété et de dépression. Ainsi, c’est une activité idéale si vous voulez améliorer votre concentration. La méditation nous aide à maintenir les pensées indésirables éloignées, afin de mieux nous concentrer sur une seule chose. En pratiquant 5 ou 10 minutes par jour, pendant vos pauses par exemple, vous pourrez déjà percevoir une amélioration. Il existe aussi des programmes de Mindfulness pour les enfants, qui ont démontré leur efficacité.

6. Éliminez les éléments distrayants

Si vous vous distrayez avec facilité, il convient d’éliminer ou de minimiser les stimulations qui pourraient vous distraire. Éloignez les dispositifs électroniques et si vous travaillez avec votre ordinateur évitez d’ouvrir des pages qui ne sont pas utiles à votre tâche. Si vous vous distrayez à cause du bruit, vous pouvez mettre des écouteurs ou des tampons auditifs.

7. Priorisez vos tâches

Laissez de côté les tâches compliquée pour les moments où vous êtes frais et reposé. De cette manière vous pourrez les résoudre plus efficacement et vous pourrez résoudre les tâches plus simples dans les autres moments. Si vous commencez par les  tâches les plus faciles quand vous êtes reposé, vous serez fatigué pour réaliser les tâches plus compliquées. La liste des tâches à faire. leur ordre d’importance et leur degré de complication peuvent vous aider à prioriser.

entraînement cérébral cognifit

8. Débloquez du temps pour répondre aux messages ou aux appels

Souvent nous nous sentons esclaves des e-mails ou des appels que nous recevons. Nous avons l’habitude erronée de croire que nous devons être disponible 24 heures sur 24. Et cela est loin de nous aider à être plus productifs, car cela nuit à notre concentration et réduit nos performances. Il est plus judicieux de réserver un moment pour uniquement répondre aux messages et aux appels.

9. Améliorez votre concentration en prenant soin de vous

Un des meilleurs moyens pour améliorer votre rendement cognitif est de maintenir votre organisme en parfaite condition. Suivez un régime sain et équilibré. Reposez-vous suffisamment, entre 7 et 8 heures de sommeil par jour. Dédiez du temps pour vos hobbys et pour vous divertir afin de réduire vos niveaux de stress et d’améliorer votre concentration.

10. Faites une chose à la fois

La multitâche, bien qu’elle ne soit pas négative en soi, peut parfois augmenter nos niveaux de stress et notre tendance à la distraction. C’est pour cela qu’il est préférable de réaliser une chose à la fois.

11. Jouez pour réduire vos problèmes de concentration

Il existe de nombreux jeux que vous pouvez réaliser au quotidien et qui peuvent vous aider à réduire les problèmes de concentration. Le jeu du verre d’eau, du mur blanc, la promenade des arômes, la bougie, la technique des deux minutes, le jeu de la boîte et du citron, etc… Découvrez tous ces jeux de concentration.

Merci beaucoup de nous avoir lu, nous espérons que cet article vous aura plus et surtout qu’il vous aura été utile pour en savoir plus sur les problèmes de concentration. N’hésitez pas à laisser vos commentaires et vos questions sur le sujet plus bas, nous serons enchantés d’y répondre. 🙂

“Source : Andrea Garcia Cerdán, psychologue de Cognifit en formation continue.”

Rédacteur spécialisé du domaine médical et de la santé. Passionné de psychologie, de philosophie ainsi que de neuroscience.
Toujours à la recherche de nouvelles sources et de nouvelles tendances, dans le but d’inspirer le publique et de le guider vers de nouvelles méthodes ou théories pour l’aider à améliorer son quotidien.

This post is also available in: Espagnol Allemand Russe