Alimentez votre cerveau : régime pour prévenir la maladie d’Alzheimer précoce

 

L’Alzheimer est une maladie dévastatrice, spécialement quand elle se déclare chez des personnes jeunes. Par chance, il existe certaines formes naturelles qui peuvent nous aider à éviter cette maladie précocement. Selon une étude publiée dans la revue Neurology, un régime riche en vitamines et en poisson peut protéger notre cerveau du vieillissement prématuré, et ainsi prévenir de certaines maladies mentales. Découvrez plus sur ce régime pour prévenir la maladie d’Alzheimer précoce.

Régime pour prévenir la maladie d'Alzheimer

Régime pour prévenir la maladie d’Alzheimer précoce

Les experts de l’Université de Santé et Science d’Oregon ont étudié plus de 100 personnes âgées avec une bonne santé mentale et ont déterminé que les niveaux de vitamines et d’acides gras oméga 3 élevés dans le sang pourraient aider à prévenir le rétrécissement cérébral et à maintenir intactes les capacités mentales, pouvant ainsi lutter contre la démence précoce ou les symptômes d’Alzheimer chez les jeunes.

L’étude détermine également que les anciens qui ont obtenu les notes les plus basses dans les tests mentaux avaient un taux plus élevé de gras dans le sang et présentaient un rétrécissement cérébral plus important, ce qui mettrait en évidence le fait que la nourriture rapide (fast-food) et les aliments pré cuisinés augmentent les possibilités d’Alzheimer et du vieillissement prématuré du cerveau.

Cette étude est assez fiable, car elle se base sur une analyse des aliments qu’avaient les personnes âgées dans le sang, au lieu de leur faire passer un simple questionnaire sur leur régime et leur style de vie. Les investigateurs ont analysé le sang de plus de 100 personnes qui ont participé à l’étude, et ont remarqué que ceux qui avait des taux plus élevés de vitamines B, C, D, et E dans le sang ont obtenu des meilleures notes aux tests mentaux.

Le professeur Gene Bowman, l’un des principaux chercheurs chargés de cette étude, commente : “Ces résultats doivent être confirmés, mais il est évidemment très excitant de penser que les gens peuvent potentiellement éviter que leur cerveau se rétrécisse, et ainsi maintenir une bonne capacité mentale, si ils adoptent un régime adéquat.”.

Le docteur Simon Ridley, de l’Organisation d’Investigation sur l’Alzheimer du Royaume-Uni, croit qu’il est nécessaire de tester quels sont les effets d’un tel régime sur le long terme : “Il est important de noter que cette étude analyse un petit groupe de personnes avec peu de risque d’Alzheimer, et qu’elle n’étudie pas si ces personnes développent la maladie plus tard”. “Il y a une nécessité claire de trouver des preuves concluantes des effets de notre régime sur les risques de développer la maladie d’Alzheimer, lesquels ne pourront être obtenu qu’avec des études à grande échelle et sur le long terme”. Malgré cela, le docteur Ridley pense que le fait que cette étude analyse les nutriments dans le sang des sujets est un point important et que cela lui donne plus de crédit que d’autres études sur la maladie d’Alzheimer.

Les experts recommandent que les patients qui souffrent d’Alzheimer consomment des céréales, des pâtes, des légumineux, des légumes et des fruits afin d’obtenir les hydrates de carbone nécessaires. Ces aliments leur apportent les fibres nécessaires pour éviter la constipation et sont également une bonne source de vitamines.

Les protéines sont nécessaires pour les personnes malades car elles sont une grande source d’énergie. Celles-ci peuvent être obtenues en mangeant de la viande, du poisson, des produits laitiers et des œufs, sans oublier les légumineux et les céréales qui peuvent également apporter des protéines, bien qu’en plus faible quantité.

Les graisses aussi sont essentielles pour l’organisme et améliorent la saveur des aliments. Il est conseillé que les personnes qui souffrent d’Alzheimer consomment des graisses d’origine végétale comme l’huile d’olive et le soya, au lieu de graisses d’origine animal.

Il ne faut pas oublier de modérer la consommation de sucre et de douceurs des patients, bien qu’il ne faille pas non plus être trop stricte et ne pas leur interdire toutes douceurs, car les déserts au lactose sont très facile à avaler et très nourrissants.

Pour finir, les experts conseillent qu’au moment de la prévention de la détérioration cognitive, il est recommandé d’avoir un régime équilibré riche en fruits et légumes. De plus, il est recommandé de ne pas fumer, de faire de l’exercice et de contrôler sa pression artérielle ainsi que son cholestérol.

Régime pour prévenir la maladie d'Alzheimer

Régime pour prévenir la maladie d’Alzheimer précoce

Aliments pour freiner le vieillissement du cerveau

Si améliorer votre régime pour prévenir la maladie d’Alzheimer précoce vous intéresse, voici une liste d’aliments qui peuvent vous aider à freiner le vieillissement du cerveau.

– Myrtilles

– Fruits secs

– Avocat

– Tomates

– Graines de Chia

– Huile d’olive

– Poisson

– Thé vert

– Cacao

– Brocoli

– Banane

– Jaunes d’œufs

Les aliments qui se trouvent dans cette liste sont très utiles pour améliorer la santé de notre cerveau et pour la conserver, ainsi que pour éviter le vieillissement prématuré du cerveau, c’est pourquoi il est important de les inclure dans notre régime. Un régime sain et équilibré maintiendra votre corps et votre cerveau en bonnes conditions durant plus longtemps. Nous vous encourageons donc à changer votre style de vie, c’est votre cerveau qui vous dira merci.

“Source : Borja Echeverría, rédacteur de Cognifit, expert en contenus médicaux et de santé.”

Rédacteur spécialisé du domaine médical et de la santé. Passionné de psychologie, de philosophie ainsi que de neuroscience.
Toujours à la recherche de nouvelles sources et de nouvelles tendances, dans le but d’inspirer le publique et de le guider vers de nouvelles méthodes ou théories pour l’aider à améliorer son quotidien.

This post is also available in: Espagnol