12 symptômes de l’anxiété : la peur prépare à l’action, l’anxiété paralyse

 

Symptômes de l’anxiété. “Je suis tout le temps préoccupé, d’une manière excessive et pour n’importe quoi qui m’arrive”, “je me sens comme agité et nerveux et j’ai beaucoup de peine à m’endormir”, “parfois je ressent une pression très forte dans la poitrine, comme si je manquais d’aire”… voici certaines plaintes ou certains symptômes que peuvent ressentir les personnes qui souffrent d’anxiété dans leur quotidien.

Symptômes de l'anxiété

Symptômes de l’anxiété

Quand l’anxiété est ressentie d’une façon modérée elle peut être utile pour nous maintenir dans un état d’alerte face à différentes situations. Cela commence à être problématique quand les symptômes deviennent incapacitants et que ceux-ci semblent prendre le contrôle de nos vies. Vous pensez souffrir d’anxiété ? Êtes-vous capable d’identifier les symptômes de l’anxiété ? Continuez votre lecture ! Mairena Vázquez, psychologue, vous informe sur les symptômes qui affectent généralement les personnes qui souffrent d’anxiété afin que vous puissiez les contrôler.

“La peur aiguise les sens, l’anxiété les paralyse” (Kurt Goldstein)

Quand nous parlons d’anxiété, nous nous référons à elle comme un mécanisme évolutif de défense, un processus d’activation physiologique ou une émotion normalement désagréable qui se manifeste quand nous interprétons une situation comme étant dangereuse. La réponse normale est celle de “lutte-fuite”.

Comme n’importe quelle émotion, du moment que celle-ci n’est pas trop intense, l’anxiété est utile dans notre vie de tous les jours, en nous rendant plus précautionneux face à des situations dangereuses, en augmentant notre concentration et en aidant à relever des défis de meilleure façon.

Le problème commence quand nous interprétons mal la réponse de l’anxiété. C’est à dire quand au lieu de contrôler l’anxiété, c’est l’anxiété qui nous contrôle, en se convertissant en une forte source de souffrance. Quand l’anxiété apparaît de manière intense et pendant une longue période, elle nous paralyse et nous fait sentir sans défense. C’est dans ces cas que nous pouvons parler de trouble anxieux. Cela se produit en majorité chez les femmes et est souvent en relation avec le stress souffert au quotidien.

test dépression cognifit

Nous pouvons expérimenter de l’anxiété face aux problèmes professionnels, aux changements dans notre vie quotidienne, aux situations nouvelles, aux situations dans lesquelles nous nous sentons en danger ou lorsque nous nous sentons évalué par quelqu’un d’autre, face aux situations phobiques ou encore aux situations qui génèrent beaucoup de stress (comme un examen)… En fonction de ce qui nous fait ressentir de l’anxiété, celle-ci se nomme différemment : l’anxiété social est la peur de parler en public, les troubles obsessionnels compulsifs sont des obsessions récurrentes, les troubles agoraphobiques, la nyctophobie, etc…

“L’anxiété c’est quand l’esprit va plus vite que la vie” (Claudio María Domínguez)”

Symptômes de l'anxiété

Symptômes de l’anxiété : l’anxiété c’est quand l’esprit va plus vite que la vie

12 symptômes de l’anxiété

Selon les données de la Société Espagnole de Psychiatrie, environ 1 personne sur 10 souffre d’un épisode d’anxiété intense dans sa vie.

Les symptômes que manifestent les personnes qui souffrent d’anxiété peuvent être différents d’une personne à l’autre, c’est à dire qu’il existe tellement de symptômes différents que ceux-ci peuvent variés énormément d’un individu à l’autre. Il existe une multitude de symptômes d’anxiété et le simple fait de souffrir de l’un d’eux peut générer un très grand mal-être chez la personne qui en souffre.

Les symptômes de l’anxiété varient en fonction de l’intensité et de la fréquence à laquelle apparaît l’anxiété chez chaque personne. Plus celle-ci est courante, plus la personne souffre de confusion et de peur, ce qui provoque des plus hauts niveaux d’anxiété. Il est important que les personnes qui souffrent ne se concentrent pas sur les symptômes de l’anxiété car il se peut qu’elles en déduisent qu’elles souffrent d’une maladie plus grave, ce qui augmentera à nouveau leurs niveaux d’anxiété.

Il existe différents types de symptômes de l’anxiété :

  • Les symptômes physiques : changement qui se produisent dans notre corps au niveaux physiologique (tachycardie, sudation, nausées…).
  • Les symptômes psychologiques : changements qui se produisent dans notre tête (angoisse, insécurité, peur de perdre le contrôle…).
  • Les symptômes comportementaux : changements dans nos habitudes, c’est à dire changer objectivement de comportement (blocages, impulsivité, changement d’expression corporelle…).
  • Les symptômes cognitifs : changements qui se produisent dans la manière de raisonner et de penser (problèmes de concentration, rumination, susceptibilité…).
  • Les symptômes sociaux : changements qui affectent notre façon d’entrer en relation et d’interagir avec les autres personnes (irritabilité, difficultés pour exprimer ses opinions, repli sur soi…).

Du fait qu’il est pratiquement impossible de parler de tous les symptômes de l’anxiété, nous vous proposons de voir ceux qui apparaissent le plus souvent.

1er symptômes de l’anxiété- Malaise et inquiétude persistante

Les personnes qui souffrent d’anxiété restent souvent dans un état de nervosité alors que les circonstances ne les y poussent pas forcément. La sensation de malaise et d’inquiétude est un des symptômes de l’anxiété qui se manifeste le plus souvent.

2ème symptômes de l’anxiété – Palpitations, tachycardie et douleur thoracique

Un autre symptôme de l’anxiété est d’expérimenter une accélération du rythme cardiaque (tachycardie) sans explication apparente. Il s’agit d’un symptôme très désagréable car les personnes qui en souffrent ont tendance à le confondre avec un crise cardiaque, ce qui ne fera qu’empirer l’état de nervosité et d’anxiété. Si en plus de cela une douleur dans la poitrine est ressentie, ces personnes vont se faire tout un film et penser qu’elles font mourir dans les instants qui suivent, augmentant toujours plus l’état de nervosité et d’anxiété.

Tout cela peut pourtant s’expliquer, la douleur dans la poitrine est due à l’augmentation d’oxygène dans les poumons, ce qui les rend plus grands et qui leur fait toucher les côtes, provoquant une légère oppression et une légère tension musculaire. En maintenant la tension, les muscles se fatiguent et apparaissent alors des légers pincements de douleurs dans la poitrine. Face à cette situation, il est recommandé de masser le dos, les épaules et la poitrine de la personne pour l’aider à se relâcher.

entraînement cérébral cognifit

3ème symptômes de l’anxiété – Difficulté à respirer et sensation d’étouffement

Avez-vous déjà expérimenté une sensation de manque d’aire voir même la sensation d’avoir l’impression de ne pas pouvoir respirer ? Pouvez-vous imaginer à quel point cela est désagréable ? Comme si quelqu’un vous mettait un oreiller sur le visage pour vous étouffer. Ce symptôme de l’anxiété est une sensation très désagréable et angoissante, qui a une explication.

Le corps régule la quantité d’aire que nous laissons entrer et sortir. Lorsque nous devenons trop nerveux, nous introduisons une trop grande quantité d’aire dans nos poumons que notre corps n’arrive pas a complètement consommer. Nous devons alors cesser d’accumuler de l’aire afin de rétablir un niveau d’oxygène plus équilibré. Comment notre corps fait-il cela ? En perdant le contrôle de la respiration durant un court instant, c’est à dire en cessant de respirer ou en respirant de manière très ralentie le temps de retrouver l’équilibre.

En plus, la sensation d’avoir “la gorge nouée” peut être ressentie, comme si l’on ne pouvait rien avaler ou lorsque que l’on a la bouche complètement sèche. Mis à part le fait que c’est plutôt désagréable, le mieux est d’essayer de ne pas y penser et de ne pas y donner d’importance.

4éme symptômes de l’anxiété – Vertiges et pâleur

Ce symptôme de l’anxiété peut se manifester en vertiges ou comme une sensation d’instabilité qui se traduit en une peur de s’évanouir. Les vertiges sont le résultat de l’hyperventilation et l’oppression du cou est la réponse à cette situation.

Toutes les personnes qui ressentent une peur atroce de s’évanouir dans les situations dans lesquelles elles ressentent de l’anxiété savent que cela est presque impossible que ça se produise. Vous vous demandez certainement pourquoi. La réponse est que les évanouissements se produisent lors d’une chute de la pression artérielle. Du fait que lors des situations qui produisent de l’anxiété la pression artérielle à tendance à augmenter, il est très rare voir impossible de s’évanouir lorsque nous ressentons de l’anxiété.

Un autre symptôme de l’anxiété est la pâleur de peau, due au fait que dans les moments d’anxiété, le sang dans les vaisseaux sanguins se dirige vers les muscles. Il est important de réagir en donnant peu d’importance à la pâleur et continuer nos activités en normalisant la situation.

5ème symptômes de l’anxiété – Appréhension

Ce symptôme de l’anxiété se réfère à une préoccupation fréquente et qui se produit de manière excessive et sans contrôle sur les futurs malheurs qui peuvent se produire.

En pensant continuellement aux choses qui peuvent mal se passer, les personnes peuvent arriver jusqu’à se sentir “au bord du gouffre”, ce qui rend difficile leurs relations et leur manière de vivre les événements de la vie quotidienne.

6ème symptômes de l’anxiété – Basse estime de soi et dépression

Chez les personnes qui souffrent d’anxiété il est normal de rencontrer régulièrement des symptômes de préoccupation constante, de fatigue, d’irritabilité, etc… La basse estime de soi dont souffrent ces personnes les conduit souvent à la dépression, c’est pour cela que la dépression et les troubles d’anxiété sont souvent lié.

Une chose qui aggrave les problèmes d’anxiété est que dû à la dépression et à la basse estime de soi, les personnes qui souffrent de problèmes d’anxiété peuvent avoir des idées et des conduites suicidaires (bien que cela ne soit que pour un petit pourcentage des cas).

Symptômes de l'anxiété

L’estime de soi basse et la dépression sont des symptômes de l’anxiété

7ème symptômes de l’anxiété – Problèmes liés au sommeil

Parmi les symptômes qui se manifestent fréquemment chez les personnes qui souffrent d’anxiété se trouvent les problèmes liés au sommeil tel que l’insomnie et les cauchemars.

Lorsque quelque chose nous préoccupe ou nous génère des tensions, nous avons tendance à “ruminer”, c’est à dire à y penser sans arrêt, jusqu’à un point que cela nous quitte le sommeil. Apprenez à combattre l’insomnie grâce à la musique et récupérez vos schémas de sommeil. Il est important de ne pas vous frustrer car cela est totalement improductif et plus vous pensez que vous n’êtes pas capable de dormir, moins vous y arriverez.

De plus, il est très commun d’avoir des cauchemars car tant d’anxiété se reflète à l’intérieur de notre sommeil. Il est vrai que les cauchemars sont très désagréables, mais ils sont avant tout inoffensifs.

8ème symptômes de l’anxiété – Sudation et tremblements

Quand nous ressentons de l’anxiété à un moment donné, le corps se prépare à entrer en action, pour fuir ou pour lutter. La température de notre corps augmente alors, pour compenser cette augmentation de la température corporelle, le corps va enclencher la sudation afin de libérer cette chaleur a travers notre sueur. Lorsque l’anxiété diminue, les niveaux de sudation diminuent également, retournant à la normale.

De la même manière que pour la sudation, les tremblements sont une réaction normale de notre corps lorsque nous sommes nerveux, lorsque nous avons peur, lorsque diminue notre température corporelle et que nous avons froid… Ainsi, il est normal que lorsque nous ressentons de l’anxiété nous notions des tremblements. Le plus probable est que ces tremblements diminuent en même temps que les niveaux d’anxiété.

9- Rigidité et tension corporelle

Souffrir de tensions tout au long de la journée peut mener à une souffrance tel que des céphalées, une incapacité pour se relaxer, des douleurs dorsales, de l’inquiétude…

Les symptômes en relation avec les douleurs d’épaule ou du cou sont fréquemment liés à l’anxiété. Cela peut même aller jusqu’à un engourdissement de la tête ou du visage. Pourquoi dans ces zones là ? Lorsque nous ressentons de l’anxiété et du stress, les premières zones du corps à manifester la tension sont souvent ces régions. Cela peut générer beaucoup de préoccupations si nous sentons un engourdissement ou une rigidité du visage, mais en général il n’est pas nécessaire de se faire du souci pour ces symptômes car tout reviendra à la normale une fois que les tensions accumulées seront évacuées et que la situation se normalise.

Un autre symptôme de l’anxiété est de ressentir des fourmillements dans les mains et/ou les pieds dû au fait que le dioxyde de carbone dans le sang s’accumule généralement dans les extrémités. Il est d’une grande importance de ne pas interpréter ces symptômes comme les premiers signes d’un accident cérébrovasculaire ou d’une autre affectation neurologique qui pourrait vous faire paniquer. Ces symptômes ne sont en rien préjudiciables et comme pour tous les autres, tout redeviendra normal une fois que l’orage aura passé.

test tdah cognifit

10ème symptômes de l’anxiété – Gènes épigastriques, éruptions cutanées et problèmes hormonaux

Quand nous ressentons de l’anxiété, il est possible de ressentir une gêne dans le tractus digestif, comme la diarrhée, l’indigestion, les nausées ou une acidité dans l’estomac.

Comme nous l’avons mentionné plus haut, lorsque nous ressentons de l’anxiété, le corps distribue le sang dans les muscles afin de leur proportionner une plus grande quantité d’oxygène et les préparer pour la fuite ou pour la lutte face à une situation menaçante.

Du fait que le sang est dévié vers les muscles, le tractus digestif est alors privé de la quantité de sang dont il a besoin afin d’absorber les nutriments des aliments que nous mangeons, et c’est pour cela que peuvent se produire ces gènes du tractus digestif.

De plus, l’anxiété et le stress peuvent produire des changements dans notre corps comme différentes éruptions cutanées (sécheresse, exéma sur le front, le nez ou les joues) qui disparaîtront quand l’anxiété ou le stress auront disparu.

Par rapport aux problèmes hormonaux, l’anxiété affecte également le système endocrinien. Comme le système nerveux du cerveau se charge de la sécrétion des substances chimiques et des niveaux hormonaux sont altérés par l’anxiété, il peut se produire des altérations dans les cycles menstruelles chez les femmes et des altérations dans les niveaux de testostérone chez les hommes.

11ème symptômes de l’anxiété – Pensées obsessives et sensation de menace

Les personnes qui souffrent d’anxiété ont souvent des pensées négatives récurrentes, elles sentent qu’elles perdent le contrôle sur le monde qui les entoure et cela rend leur perception d’eux-mêmes perturbée. Lorsque quelqu’un souffre d’anxiété, il est courant qu’il voit le monde comme un lieu plus dangereux et plus horrible qu’il ne l’est réellement.

Parfois les personnes qui souffrent d’anxiété peuvent ressentir que la vie qu’ils sont en train de vivre n’est qu’un rêve. Les personnes perdent alors complètement le concept de la réalité. Cela fait que leur sensation de devenir fou augmente grandement, ce qui fera que les symptômes augmenteront également.

12ème symptômes de l’anxiété – “Je deviens fou…”

Après avoir souffert pendant un moment d’anxiété, et indifféremment des symptômes dont l’on souffre, il est possible d’arriver à un point ou notre cerveau et épuisé. Cela peut vous faire penser que vous êtes en train de devenir fou et que vous n’en pouvez plus avec la situation que vous vivez. Mais rester calme, vous n’êtes définitivement pas en train de devenir fou, c’est simplement que vos pensées sont affectées par votre morale et vous croyez que vous êtes en train de perdre le contrôle de la situation.

Cela fait que vous vous sentirez plus irritable, voir même que vous ressentiez la nécessité d’éviter les situations que vous pensez qui vous feront ressentir de l’anxiété, que vous vous sentiez désorienté et que vous agissiez parfois de manière hyperactive en faisant des choses que vous ne feriez pas normalement…

Dans les cas les plus extrêmes, les personnes peuvent expérimenter une “déréalisation” ou une “dépersonnalisation”, c’est à dire d’avoir la sensation que tous ce qui les entourent n’est pas réel.

“Bien que l’anxiété fasse partie de la vie, ne la laissez jamais contrôler vos mouvements” (Paulo Coelho dans “Le manuscrit retrouvé”)

Nous espérons que cet article vous aura été utile et qu’il vous aura permit d’en savoir un peu plus sur l’anxiété et ses symptômes. Si vous le souhaitez, vous pouvez laisser un commentaire plus bas afin d’expliquer vos symptômes de l’anxiété, ou pour nous poser une question, nous serons enchantés d’y répondre 😉

“Source : Mairena Vázquez : psychologue de Cognifit spécialisée en psychologie clinique juvéno-infantile.”

Rédacteur spécialisé du domaine médical et de la santé. Passionné de psychologie, de philosophie ainsi que de neuroscience.
Toujours à la recherche de nouvelles sources et de nouvelles tendances, dans le but d’inspirer le publique et de le guider vers de nouvelles méthodes ou théories pour l’aider à améliorer son quotidien.

This post is also available in: Espagnol Allemand Russe