Obsessioné par le partenaire idéal ? Qu’est-ce que le syndrome du prince charmant ?

Dans cet article, nous allons vous expliquer ce qu’est le syndrome du prince charmant, une variante du syndrome de Cendrillon qui fait que nous avons une expectative de notre partenaire de couple trop élevée, idéaliste et peu réaliste.

Syndrome du prince charmant

Syndrome du prince charmant

Aspirer à rencontrer une personne que vous puissiez aimer et qui vous aimera en retour est quelque chose de sain, mais comme pour d’autres aspects de la vie, quand cela se transforme en quelque chose d’obsessif, cela peut se retourner contre vous et affecter votre santé mentale. Si vous désirez réaliser cet objectif, d’une perspective adulte, en tant que personne qui s’apprécie et qui a des amitiés et des activités qui remplissent correctement sa vie, vous ne devriez pas rencontrer de complications. Par contre, si vous souhaitez rencontrer l’amour en tant que personne peu sûre d’elle-même, insatisfaite avec sa vie et avec une attitude infantile, il est probable que vous projetiez toutes vos carences affectives et vitales sur le fait de rencontrer quelqu’un et que votre recherche de l’amour se transforme en quelque chose de toxique. C’est souvent ce qui se passe pour les personnes qui souffrent du syndrome du prince charmant.

Qu’est-ce que le syndrome du prince charmant

Au contraire du syndrome de Cendrillon, qui ne touche que les femmes, ce trouble peut aussi bien affecter les hommes que les femmes. Ceux qui souffrent du syndrome du prince charmant imaginent leur partenaire idéal comme une personne parfaite, sans aucuns défauts et avec un caractère ou une personnalité qui complète le leur à la perfection. De plus, comme ils ne se contentent pas de peu, ils pensent que celui-ci (ou celle-ci) sera d’une beauté supérieure à la moyenne, d’une grande intelligence, ainsi qu’avec une bonne situation sociale et économique.

Les personnes affectées par le syndrome du prince charmant cherchent de manière inconsciente à quelqu’un comme leur père (s’il s’agit d’une femme) ou de leur mère (si il s’agit d’un homme), car elles voient en eux la personne parfaite : les parents sont aimables et traitent leur enfants comme des princes ou des princesses, en les protégeant et en les cajolant.

À cause de cette recherche de la perfection, ceux qui souffrent de ce trouble ressentent de la rancœur pour les personnes du sexe opposé car elles ne remplissent jamais leurs expectations. Souvent, ils les maltraitent psychologiquement et font ressortir leurs défauts constamment. Les personnes pour lesquelles ils ressentent de l’attraction sont souvent prises voir mariées, ainsi que ceux qui souffrent de ce trouble obsessionnel finissent par avoir le rôle de l’amant(e) dans beaucoup d’occasions.

Syndrome du prince charmant

Qu’est-ce que le syndrome du prince charmant

D’une manière consciente ou inconsciente, les personnes qui souffrent du syndrome du prince charmant font souffrir leur partenaire ou leur font savoir qu’ils ne sont pas assez biens pour elles. Cette maltraitance peut se faire au travers de discussions et de disputes provoquées par des motifs ridicules, d’éloges à d’autres personnes face au partenaire pour le diminuer, voir même flirter avec d’autres personnes qui semblent plus à la hauteur des attentes élevées de la personne. Elles continuent de chercher leur partenaire idéal en dehors de leur relation, ou essayent de changer leur partenaire avec qui elles sont en couple, arrivant jusqu’à leur demander de changer de personnalité, qu’ils s’habillent comme elles le souhaitent, voir même qu’ils s’opèrent et changent leur propre corps. Les partenaires de ces personnes qui souffrent du syndrome du prince charmant finissent souvent détruites, du fait qu’ils se renient eux-mêmes et qu’ils deviennent ce qu’ils ne sont pas.

Après avoir passé par tout cela, il est naturel que les personnes affectées par ce trouble du prince charmant finissent par être abandonnées par leur partenaire de couple, ou qu’elles les laissent elles-mêmes car elles désirent continuer leur recherche du partenaire idéal. Elles ne peuvent mener une vie normale qu’une fois cette obsession surmontée, en acceptant que les personnes ont des qualités et également des défauts. Pour y arriver, il est nécessaire que ces personnes fassent appel à un spécialiste et travaillent dure afin de surmonter leurs insécurités, leurs peurs et leurs complexes. De cette façon elles pourront vivre sans rechercher quelqu’un qui remplira leur vide émotionnel. Car si vous souhaitez accepter les autres, il faut commencer par vous accepter vous-même.

« Source : Borja Echeverría, rédacteur de Cognifit, expert en contenus médicaux et de santé. »

This post is also available in: Espagnol Allemand Russe