L’Effet Pygmalion : qu’est-ce que nous transmettons à nos enfants sans nous rendre compte ?

 

Qu’est-ce que l’Effet Pygmalion ? C’est quelque chose que nous connaissons tous d’une certaine façon, mais il se peut que l’on ne vous l’ai jamais expliqué. Si vous dites à votre fils avant une course : “tu vas échouer, tu n’es pas fait pour ça” cet enfant perdra la course, sans aucun doute. Parce que vous lui avez fait croire que cela pouvait arriver. Et il y a quelque chose qui l’oblige à accomplir cette prophétie. Mais si à la place de ça, à ce même enfant vous lui dites “cours, vole, ne te retiens pas, et si tu tombes, je serai là pour te relever”. Cet enfant courra plus vite que si vous ne lui aviez jamais rien dit… Dans cet article on vous explique comment vos paroles on la force de conditionner le comportement de vos enfants. Découvrez comment utiliser ce pouvoir !

 

Cela s’appelle l’Effet Pygmalion, et ça fonctionne à tout moment de nos vies. La confiance que les autres nous accordent nous donne plus de forces pour achever des objectifs plus difficiles.

“Traite une personne tel qu’elle est et de cette façon elle continuera d’être, traites la comme elle pourrait et devrait être et elle deviendra ce qu’elle peut et doit être”

Effet Pygmalion

L’Effet Pygmalion – La Légende

Histoire de la légende de l’Effet Pygmalion

La légende de Pygmalion nous vient de la Grèce antique. Ovide nous raconte qu’il existait un roi, Pygmalion, passionné de sculpture. Comme il ne rencontrait pas d’épouse, il se dédiât à créer des statues de belles femmes. Un bon jour, il sculpta une statue si belle et si parfaitement proportionnée, qu’il finit par en tomber éperdument amoureux. Si bien qu’il supplia les dieux de lui donner la vie. Aphrodite, déesse de l’amour, s’apitoya sur le pauvre sculpteur et exhaussa son souhait. Pygmalion l’appela Galatée, et elle se devint son amante et compagne.

Qu’est-ce que l’Effet Pygmalion ?

L’Effet Pygmalion consiste en ce que les expectations ou croyances d’une personne à notre sujet modifie notre comportement ou rendement afin que nous accomplissions ses expectatives.

De la même façon, nous même pouvons exercer cet effet Pygmalion sur les autres, mais il faut rester prudent en le faisant. Si on encourage une personne nous pouvons obtenir qu’elle développe tout son potentiel, mais si on exerce un effet Pygmalion négatif, nous pouvons détruire les illusions de cette personne.

L’effet placebo vous dit certainement quelque chose. Un simple bonbon au citron, donné comme un médicament (ou Pygmalion dans ce cas) peut réussir à soigner votre mal de tête. Simplement parce que un médecin vous a dit que cela sera ainsi.

Ainsi, la perspective d’un succès tend à faciliter son accomplissement.

L’explication scientifique confirme l’Effet Pygmalion : quand quelqu’un place sa confiance en nous, notre système limbique accélère la vitesse de nos pensées, nous rendant plus attentifs et plus efficaces.

Aussi connue comme la prophétie auto-accomplie, s’il existe un grand désir que quelque chose s’accomplisse, il s’accomplira probablement.

Effet Pygmalion

L’Effet Pygmalion, qu’est-ce que c’est ?

“Ce que l’on pense devient réalité, et ceci est une arme vraiment puissante.”

Le pouvoir de l’Effet Pygmalion et les étiquettes que nous mettons à nos enfants

Dans un village africain du Ghana, les habitants possèdent une tradition assez curieuse. Quand un enfant naît on lui donne un nom spirituel, en se basant sur son jour de naissance. A chaque jour correspond une série de caractéristiques de personnalités qui s’attribuent aux enfants.

Ceux qui naissent un lundi reçoivent le nom de Kwadwoy, ce qui signifie paix. Ces enfants sont considérés tranquilles, calmes et pacifiques.

D’un autre côté, ceux qui naissent un mercredi sont baptisés du nom de Kwaku, guerriers. On leur attribue un mauvais comportement et de l’impulsivité.

Effet Pygmalion

L’Effet Pygmalion et le pouvoir des mots

Une étude examine la fréquence à laquelle ces deux noms apparaissent dans le Registre Juvénile Pénal, pour avoir commis un délit. On a découvert qu’il y avait un pourcentage significativement plus élevé d’enfants baptisés Kwaku que d’enfant baptisés Kwadwoy dans ces registres de délinquance juvénile.

Ces résultats démontrent l’influence négative de l’attribution précoce d’une étiquette à ces enfants.

Est-ce réellement la faute du nom ? Bien sûr que non. La responsabilité est dans ce que la communauté attend et attribue inconsciemment à ces enfants.

Comment utiliser l’Effet Pygmalion. Quoi dire et ne pas dire à vos enfants ?

Dans la culture occidentale aussi on peut percevoir l’Effet Pygmalion de bien des manières différentes.

« C’est que mon fils est très timide… » « Il est désobéissant… » « Il ne comprend jamais rien… »

Bien que les parents ne soient pas conscients, ces étiquettes qu’ils posent sur leurs enfants peuvent avoir un effet très négatif sur le long terme sur l’image que l’enfant aura de lui-même. Non seulement les paroles se transmette, mais aussi les gestes, les regards, les commentaires aussi jouent un rôle fondamental.

Ceci se produit quand nous ne sommes pas conscients que le concept de soi d’un enfant se base sur les expectatives et croyances que les autres déposent sur lui, le plus souvent par les figures d’autorités comme les parents ou les professeurs.

Effet Pygmalion

L’Effet Pygmalion et le pouvoir des mots

Imaginez-vous quand on commence déjà les comparaisons entre les différents fils. « Voyons si tu peux apprendre de ton frère… »

Cela peut aller jusqu’à automatiser la punition, en tentant de récupérer le fils qui se porte habituellement mal, même quand cela n’était pas le cas. Ce traitement différentiel affecte non seulement l’auto estime de l’enfant, mais cela potentialise également ses mauvais comportements pour lequel il a été puni.

En définitive, ce que l’on exprime à un enfant sur ses capacités l’influence de manière direct sur ce qu’il pense être capable de faire.

De la même façon que la peur tend à provoquer ce que l’on craint, la confiance en soit, bien qu’elle soit procurée par une tierce personne, peut nous donner des ailes.

‘‘Que tu croies que tu peux ou que tu ne peux pas, dans les deux cas tu as raison…’’

Je vous laisse avec un joli court-métrage à propos du pouvoir de l’Effet de Pygmalion…

“Source : Cristina Martinez de Toda, psychologue en neuropsychologie et en neuroscience appliquée à l’éducation. Curieuse de la nature, adore les investigations sur la conduite et le comportement humain ainsi que partager de nouvelles découvertes et conseils qui pourrait être utiles aux lecteurs. Experte dans les domaines de la psychologie positive et l’intelligence émotionnelle.”

Rédacteur spécialisé du domaine médical et de la santé. Passionné de psychologie, de philosophie ainsi que de neuroscience.
Toujours à la recherche de nouvelles sources et de nouvelles tendances, dans le but d’inspirer le publique et de le guider vers de nouvelles méthodes ou théories pour l’aider à améliorer son quotidien.

This post is also available in: Espagnol Russe