Fonctions des neurones : quelles fonctions doivent-elles et comment fonctionnent-elles ?

Notre corps est composé d'une infinité de cellules. Environ 100'000'000 d'entre elles sont des neurones. Quelles sont les fonctions des neurones ? Cela vous intéresse-t-il de savoir quel rôle ils possèdent et ce que vous pouvez faire grâce à eux ? Continuez votre lecture !

Fonctions des neurones
Fonctions des neurones

Vous êtes-vous déjà demandé comme se déplacent les informations dans notre corps ? Pourquoi est-ce que lorsque quelque chose nous a fait mal, nous retirons la main immédiatement, sans le penser d'une manière consciente ? Comment et où interprétons-nous ces informations ? Est-ce là la fonction des neurones ? Comment interprétons-nous que quelque chose est froid ou chaud ? Si quelque chose est doux ou dur ? Nos neurones sont chargés de recevoir et de transmettre ces signaux à travers notre corps.

Tout au long de cet article, nous allons voir ce qu'est un neurone, quelles sont les parties qui le composent, quels types de neurones existent-t-il et comment nous pouvons améliorer leur formation.

Concepts de base pour comprendre les fonctions des neurones

Avant de voir quelles sont les fonctions des neurones, il est utile de définir le terme de neurone et les parties dont un neurone est composé.

Les neurones sont des cellules qui font partie du système nerveux. Les fonctions les plus basiques des neurones sont de recevoir et de transmettre les informations par des influx électriques à travers le réseau de communication qu'est le système nerveux. Afin qu'un neurone puisse accomplir ces diverses fonctions, il doit être composé de différentes parties :

  • Soma : Corps ou partie principale du neurone. C'est dans cette partie que se trouve le noyau du neurone.
  • Axones : Il s'agit d'une fibre nerveuse qui permet d'envoyer des signaux électriques à d'autres neurones. À l'extrémité la plus éloignée du soma on trouve des terminaisons nerveuses qui se connectent avec plusieurs neurones à la fois.
  • Dendrite : Prolongations du neurone en forme de branches, à travers lesquelles les neurones reçoivent les informations provenant d'autres neurones.

Le moyen de communication d'un neurone (envoyer et recevoir des informations) est à travers les Synapses. Il s'agit d'un processus qui se produit lorsque l'axone d'un neurone envoie une information à la dendrite d'un autre neurone (le canal entre les deux parties des neurones est appelé « espace inter-synaptique »).

Fonctions des neurones

Notre corps réalise un grand nombre de tâches et donc un grand nombre d'informations doit être transmise par notre cerveau à travers notre système nerveux. Par conséquent, les neurones doivent se spécialiser. C'est pour cela que, malgré que les fonctions de neurones soient en général recevoir et transmettre des informations, il existe plusieurs types de neurones différents :

Fonctions des neurones :

  • Moteurs et efférents : Ces neurones sont chargés de transporter l'information sous forme d'impulsions électriques vers l'extérieur du système nerveux en direction des muscles ou des glandes.
  • Sensibles ou afférents : ces neurones connectent notre cerveau au monde extérieur. Ils reçoivent leurs informations des sens, comme une douleur, la pression, la température… Il y en a même qui sont un peu plus spécialisés et qui provoquent les saveurs et les odeurs.
  • Interneurones/intercalaires ou neurones d'association : ces neurones sont chargés de la communication entre les neurones efférents et les neurones afférents.

Structure :

  1. Monopolaire : Il s'agit des neurones qui présentent une seule prolongation à double sens qui sort su soma, et qui agit à la fois comme dendrite et comme axone (entrée et sorite). Ce sont principalement des neurones sensoriels.
  2. Bipolaire : Deux prolongements, une qui agit comme dendrite (entrée) et l'autre comme axone (sortie). Ils sont souvent localisés dans la rétine, la cochlée, le système vestibulaire ou dans la muqueuse olfactive.
  3. Multipolaire : Ce sont les neurones les plus courants de notre système nerveux central. Ils présentent un grand nombre de prolongements d'entrée (dendrites) et une seule de sortie (axone). Ils se trouvent dans le cerveau ou dans la moelle épinière.

Types de neurotransmetteurs qui associe les fonctions des neurones :

  1. Sérotoninergiques – sécrétent de la sérotonine (liée au moral).
  2. Dopaminergiques – sécrètent de la Dopamine (liée au plaisir).
  3. GABAergiques – sécrètent le GABA (principal neurotransmetteur agissant contre).
  4. Glutamatergiques – sécrètent du Glutamate (principal neurotransmetteur excitateur, lié à la mémoire et aux souvenirs).
  5. Cholinergiques – sécrétent de l'acétylcholine (neurotransmetteur très commun dans le système nerveux central, aux multiples fonctions).
  6. Noradrénergiques – sécrétent de la noradrénaline / norépinephrine (agit comme neurotransmetteur et comme hormone. Lié à l'augmentation du rythme cardiaque et de la pression artérielle).
  7. Vasopressinergiques – sécrétent de la vasopressine (joue un rôle clé comme régulateur homéostatique des fluides, du glucose et des sels dans le sang).
  8. Ocytocinergiques – sécrétent de l'ocytocine (lié à l'amour, aux relations sentimentales et aux comportements corporels…).

De nouvelles cellules nerveuses peuvent-elles apparaître afin d'améliorer les fonctions des neurones ?

Il n'y a pas si longtemps, on a pris que les neurones n'étaient pas créés pendant le cours de notre vie, et que nous naissions avec un capital de neurone qui ne pouvait qu'aller en diminuant. Cependant, une équipe de scientifique de l'Institut Médical de Karolinska (Suède), a réalisé une expérience en utilisant la technique de carbone 14, et est arrivée à la conclusion que l'on peut produire jusqu'à 14000 cellules cérébrales par jour, plus concrètement dans l'hippocampe. Cependant, ce taux de production diminue en fonction de l'âge.

Ce processus de formation neuronale est connu comme la neurogénèse. Il fait que de nouveaux neurones apparaissent même à l'âge adulte jouent un rôle très important dans les fonctions neuronales, dans la plasticité cérébrale et dans la capacité du cerveau à s'adapter aux situations nouvelles.

Conseils pour favoriser les fonctions des neurones

Comme toujours, les habitudes de vie saines jouent un rôle crucial sur le développement optimal des fonctions neuronales. Notre cerveau se porte mieux si nous prenons soin de notre corps. "Un esprit sain dans un corps sain". Que pouvons-nous donc faire pour faciliter la plasticité cérébrale et la neurogénèse ?

  1. Bien dormir avec un sommeil de qualité : Il n'est pas nécessaire de dormir 8 heures par nuit. Chacun a son propre rythme de sommeil et il y a des personnes qui avec 7 ou 6 heures de sommeil sont complètement reposées. L'important est qu'il s'agisse d'un sommeil réparateur et de bonne qualité.
  2. Faire de l'exercice physique modéré et des activités stimulantes : La neurogenèse se produit par l'adaptation à l'environnement. Elle est donc liée au fait de relever des défis et d'atteindre des objectifs d'une certaine complexité afin de mettre à l'épreuve nos capacités de résolution de problèmes.
  3. Éviter les niveaux élevés de stress : Un certain degré de stress est positif, mais il sait quand "cela dépasse les bornes".
  4. L'activité sexuelle : L'activité sexuelle est une bonne façon de réaliser une activité stimulante, de faire de l'exercice physique et de combattre le stress.
  5. Faire des exercices cérébraux : CogniFit est la plateforme de stimulation cognitive leader, ses exercices cérébraux peuvent être pratiqués en ligne avec n'importe quel dispositif. Des neuropsychologues et des neuroscientifiques ont développé des exercices cliniques divertissants et faciles à réaliser qui permettent d'entraîner d'une manière professionnelle les principales fonctions cérébrales. Ce programme a été validé par la communauté scientifique et est utilisé par de nombreux hôpitaux, de nombreuses écoles ainsi que dans les universités du monde entier. Nous vous révélerons à découvrir cet outil facile à utiliser avec lequel n'importe qui peut évaluer et entraîner son cerveau d'une manière professionnelle.

La privation de sommeil, la monotonie, la routine et les niveaux de stress ont freiné la neurogenèse.

Les neurones peuvent-ils mourir ?

Bien-sûr, et ils le font de manières différentes :

  • Par programmation (Apoptose) : Pendant l'enfance, lorsque nous commes en plein développement, le cerveau produit un plus grand nombre de cellules que ce que nous utilisons. Il arrive un moment où toutes ces cellules qui n'ont pas de fonctions utiles programment leur propre mort. Il se passe la même chose pendant la vieillesse avec les neurones qui possèdent une information peu consolidée.
  • Par asphyxie : Pour les neurones, comme pour nous globalement, l'oxygène est indispensable. Si pour une raison ou une autre un neurone ne reçoit plus d'oxygène, celui meurt.
  • Par maladies : Maladie d'Alzheimer, de Parkinson, du SIDA…
  • Par des coups violents à la tête : Les traumatismes violents provoquent la mort neuronale. C'est quelque chose d'assez connu dans le monde de la boxe par exemple.
  • Par intoxication : La consommation d'alcool et d'autres substances peut provoquer des dommages cérébraux qui entraînent la destruction des neurones.

Conclusions sur les fonctions neuronales

Nous avons vu que ces cellules sont les petits messagers qui parcourent notre corps. Nous décernons dire que les fonctions des neurones sont de recevoir et de transmettre l'information, autant de certaines structures (muscles ou glandes) tout comme d'autres neurones.

Nous pouvons répondre à la question qui était posée au début de cet article « Pourquoi lorsque quelque chose nous a fait mal, nous retirons la main immédiatement sans le penser d'une manière consciente ? »Les neurones sensibles reçoivent l'information de la douleur et en réponse, les neurones envoient un signal pour retirer la main.

Comme nous le voyons, il y a une multitude d'informations, de processus de communication et d'impulsions électriques qui se produisent à l'intérieur de nous, d'une manière continue, chaque seconde, tout au long de notre vie.

Nous avons également vu que nous évoluons depuis que nous naissons jusqu'à notre vieillesse. Notre structure neuronale dans l'hippocampe varie à cause de la neurogenèse et de la mort neuronale.

Nous vous encourageons, comme toujours, à suivre un style de vie sain, à vous divertir et à rechercher à augmenter votre croissance personnelle. Cela vous aidera à prendre soin de vos petits messages nommés neurones.

Merci beaucoup de nous avoir lu, nous semblons que cet article vous aura plus et surtout qu'il vous aura été utile. Tout au long de cet article, nous vous avons laissé des liens afin que vous puissiez plus approfondir certains sujets si cela vous intéresse. N'hésitez pas à laisser vos commentaires et vos questions sur le sujet plus bas, nous serons enchantés d'y répondre. 🙂

"Partageons l'information"

« Source : Patricia Sánchez Seisdedos, psychologue sanitaire de CogniFit spécialisée en psychologie clinique.